Translate

mercredi 20 février 2013

Associer la médecine chinoise à la psychothérapie ou psychanalyse






Comme nous en convenions avec une amie psychiatre tout récemment, il est certain que la chimie est nécessaire pour les psychoses.
Cependant, la médecine chinoise peut, en complément du suivi psychiatrique et psychotrope, être tout à fait bénéfique.
Nous avons constaté que une phase délicate pour ces personnes était de relâcher le mental: pensées obsessionnelles, ressassements, phobies etc...

La médecine chinoise peut apporter une soupape, une technique d'apaisement du mental appréciable sans déranger le traitement établi par le médecin psychiatre.
Grâce à des points spécialisés dans l'apaisement, le sommeil, la confusion mentale etc...
Chaque organe étant relié à une émotion particulière et chaque point du méridien de cet organe étant parfaitement décrit dans ses indications, il est possible d'aider concrètement ces personnes surtout lorsque le médecin, pour raisons d'effets secondaires par exemple, ne pourra aller au delà d'un certain dosage.
Dans le cas de bipolarité, cela pourra être une technique complémentaire notamment dans le contrôle des phases ascendantes (Yang) et descendantes (Yin).

Autre application intéressante: la médecine chinoise aidera à détendre et à préparer la personne en demande de soins avant une séance en psychothérapie lorsque les barrières de protection de cette dernière sont fortes et qu'il est nécessaire, sous l'assistance du psychothérapeute clinicien et avec l'accord du patient de les abaisser.


Dans les domaines de la gestion des émotions, en particulier pour ceux et celles qui sont hermétiques à la psychothérapie, la médecine chinoise démontre son efficacité quotidiennement que ce soit dans la résolution de douleurs dites psycho-somatiques ou dans les peurs, les phobies, l'indécision...
Comme je l'ai déjà dit, par la stimulation de certains points, nous agissons en fait sur les variables physiologiques du corps.
Or qui contrôle ses variables sinon, en partie, le cerveau grâce aux voies nerveuses?
Qui émet des hormones dans le corps suivant telle ou telle situation?
Le cerveau!
Dans des études cliniques récentes, les scientifiques ont pu identifier plusieurs zones du cerveau qui présentaient des modifications franches après la séance d'acupuncture.
L'originalité de la médecine chinoise et sa force est qu'elle ne sépare pas énergie physique de psychique.
Et c'est logique: c'est bien les mêmes variables, leurs dérivés qui circulent partout dans le corps grâce au système nerveux central.
J'ai déjà eu le cas d'une personne venue consulter pour indécisions, peur de la séparation, manque de confiance en soi: grâce à la technique de l'apaisement de la médecine chinoise, une bonne circulation énergétique qui lui évitait fatigue et donc baisse de moral et manque d'élan, manque de concentration, elle a pu prendre les bonnes décisions.
Ce n'est pas de la magie, c'est la spécificité de la médecine chinoise qui a compris grâce à une vision synthétique du corps comment fonctionne ce drôle de zèbre qu'est l'être humain.
La médecine chinoise aide les gens à se remettre "dans leur chemin" comme m'a dit un praticien de médecine chinoise.


La médecine chinoise ne peut pas tout faire mais elle peut assurément faire beaucoup de choses dans le respect de notre médecine Occidentale et celle de l'être humain.

Alice Tamaccio
Praticienne médecine traditionnelle chinoise depuis 2006
Diplômée IMTC & Certificat des Universités de Médecines chinoises Shanghai et Pékin
Formation étudiants MTC
Aix en Provence    06 22 19 39 91
Genève                  (00 41) 079 950 6847
Membre OSMC-France
Membre ASCA-Suisse

Copyright Alice Tamaccio
"IN TCM I TRUST"