Translate

mercredi 13 mars 2013

Spécificité, Problèmes féminins et médecine chinoise



Dans le Huang Di Nei Jing, il est dit que "le sang appartient à la femme".
Le sang a une qualité Yin, c'est-à-dire qu'il est dense, nutritif.
Les règles de la femme étaient et sont symboles de fertilité.
La qualité du sang était importante également: la couleur, la consistance, la régularité des cycles etc...
En fait, suivant la M.T.C, le sang de la femme est aussi précieux que le sperme.
Chaque menstrue étant une émission de fluide, il est important de se nourrir correctement, de s'habiller de même (bien se couvrir en hiver), voire de ne pas travailler pendant les règles.
Aujourd'hui, cela a l'air idiot et pourtant, si on se donne la peine d'étudier ses préceptes, il en ressort plus beaucoup de sagesse.
Les règles sont importantes dans la vie d'une femme: leur régularité est signe de fertilité mais aussi signe de bonne santé.
Les règles doivent venir naturellement, sans douleurs, sans fatigue excessive.

La médecine chinoise a consacré quantités d'ouvrages sur la femme et ses problèmes de cycles comme les règles douloureuses, l'aménorrhée (absence de règles), des cycles irréguliers, masses abdominales (par exemple les kystes ...) etc...
La sexualité était répertorié dans un autre livre, le "Sou Nü Jing" que l'on donnait en cadeau de mariage aux jeunes mariés. (1)
 Mais aussi, comme je l'ai écrit dans un précédent article sur les effets secondaires de la ménopause, c'est quelque chose de très courant en médecine chinoise.

Le Yi King représente la femme par l'hexagramme 2: c'est l'hexagramme de la fluidité, de la résistance, de la fécondité. Dans cet hexagramme, on dit "qu'il est bon d'être aussi persévérant(e) qu'une jument qui creuse le sillon agricole (grande force, endurance, fécondité).

Tout ce qui a trait à la femme: les règles, la disposition (la santé physique, mentale, spirituelle) des mariées (et des mariés) avant la conception, la grossesse, l'accouchement et la ménopause était connue et pris en charge par la médecine chinoise en acupuncture, en diététique ou en phytothérapie.
La diététique a une place prépondérante dans la médecine chinoise car "nous sommes ce que nous mangeons".
Il n'y a qu'au 21 iéme siècle que nous oublions cela tellement nous nous sommes éloignés de mère Nature!

Concrètement, la médecine chinoise peut être efficace si vous avez des règles douloureuses non résolues par la prise de pilule (ou par choix personnel) ou des cycles irréguliers, en particulier, cela peut être une aide après un accouchement, suivant l'avis de votre obstétricien.

Sur la ménopause, je vous renvoie à mon précédent article.
En ce qui concerne les infections génitales, ce sera l'objet d'un prochain article.

Dans le domaine de la fertilité, la médecine chinoise peut raccourcir le temps de latence avant une grossesse suite à la prise de contraceptifs.
Cela peut être un bon complément, à voir avec votre gynécologue car suivant l'âge de la personne, les choix devront être plus radicaux, on ne peut pas se permettre d'attendre trop (F.I.V...)...
Dans le domaine de la grossesse, il y a quantité de conseils en hygiène de vie qui peuvent être pertinents: comment se nourrir, exercices à faire, état mental et émotionnel.
Sans oublier, la stimulation de points d'acupuncture utiles pour les désagréments de la grossesse comme la nausée et les vomissements, les jambes lourdes, les douleurs en général (si on ne peut pas bénéficier de la prise de chimie du fait de son état) et enfin le stress d'avant l'accouchement!
Il existe également un point bien connu des sages-femmes pour que le foetus se repositionne correctement, à éventuellement faire avant d'envisager d'autres techniques.
Certaines cliniques font appel aux sages-femmes pour qu'elles poncturent certains points qui facilitent l'ouverture du col et les contractions.

La femme est le symbole de l'immortalité (en donnant la vie), c'est le prolongement de la Terre nourricière, c'est elle qui engendre les "10 000 êtres" (l'humanité).
Où est posée notre maison?
Mais sur la Terre!
L'homme féconde la femme comme le Ciel féconde la Terre.
Deux unités distinctes mais complémentaires.

(1) voir à ce propos, ma prochaine conférence à Lausanne le 24 mars 2013 au salon Sanat expo.
copyright 14 mars 2013. "Spécificité, Problèmes féminins et médecine chinoise"

Avertissement aux linkeurs:
Le partage de mes textes dans leur entier (non tronqué) est autorisé à condition que vous mentionnez expressément mon nom et prénom ainsi que le lien http de l'article en question afin de respecter le copyright et mon travail.
Merci de votre compréhension.

"In TCM I trust"
Alice Tamaccio
Praticienne en médecine traditionnelle chinoise
Aix en provence et Genève
06 22 19 38 91/079 950 6847
tamaccioalice@gmail.com