Translate

jeudi 6 mars 2014

"Les essais cliniques qui valident la médecine chinoise"

A l'occasion de la journée Portes ouvertes 
du 23/03/2014 à 
L'atelier de Soi

J'ai le plaisir de vous convier à ma conférence 
" Les essais cliniques qui valident la médecine chinoise"
à 15h00.

Je vous expliquerai ce qu'est la médecine chinoise et dans quel domaine elle est efficace en tant que soin complémentaire.


Découvrez les dernières recherches scientifiques (Usa, Australie, Taïwan, Chine) sur l'efficacité de la médecine chinoise comme soins complémentaires dans les cas de cancer, d'alzheimer, de sclérose en plaque, d'aide à la fertilité etc...
Quelle est l'impact de la médecine chinoise dans la prévention des affections chroniques?
La médecine chinoise pour qui, pour quoi?
Qu'est-ce que la médecine "intégrative"?


A l'occasion de cette journée portes ouvertes, vous pourrez en profiter pour découvrir la
 moxibustion (durée de 30 minutes) de 10h00 à 17h00 (hors pause de midi et conférence)

La moxibustion composée d'armoise ou de charbon réchauffe harmonieusement certains points des méridiens d'acupuncture: détente, anti-fatigue, anti-frilosité, anti-douleurs.
N.B: La séance proposée est une séance découverte visant à tonifier l'énergie vitale (portée générale, non spécifique, pas de bilan énergétique complet, merci de votre compréhension).



La journée portes ouvertes:
L'atelier de Soi 
est une association qui promeut les médecines douces, l'hygiène de vie, la prévention, les arts énergétiques asiatiques (Qi cong, Yoga, Wu Tai...) et le coaching.
La journée portes ouvertes est l'occasion de découvrir plusieurs disciplines, d'écouter des conférences, de participer à des ateliers le tout gratuitement (journée à visée informative).
Venez avec vos ami(e)s, parents, vous êtes les bienvenus.


Plus de renseignements:
atelierdesoi.fr
tamaccioalice.com
aixenprovencetourismcom



Voici une vidéo où le dc Isaac Elbaz parle de médecine intégrative, concept qui se développe aux usa.
http://www.youtube.com/watch?v=BmsgHjC0CNo

dimanche 2 mars 2014

Acupuncture et Cancer deuxième partie (extrait de recherches scientifiques US)



Le méridien EC (ou Maître du coeur)
Préambule:
Cet article est la suite de la première partie visible ici: 
http://toutsurlamedecinechinois.blogspot.fr/2014/03/questionsreponses-sur-lacupuncture-et.html
Le texte original est consultable sur le site de référence US en matière de recherches scientifiques: nih.gov
Voici le lien source:
 http://www.cancer.gov/cancertopics/pdq/cam/acupuncture/patient/page2
Avertissement: certaines méthodes ne sont pas encore utilisées en France.
L'article originel est sous formes de questions/réponses.
Les questions réponses de 1 à 7 inclus ont été traitées dans le précédent article.
Il s'agit de l'acupuncture et de ses dérivés comme soins complémentaires aux traitements standards en cancérologie.



8. Est-ce que des essais cliniques (incluant des études cliniques réalisées sur des volontaires) ont été menées?

En 1997, L'institut National de Santé (N.I.H) a commencé à évaluer la sécurité et l'efficacité de l'acupuncture comme une thérapie complémentaire.
- études sur l'effet de l'acupuncture sur le système immunitaire:
des études menées sur des êtres humains ont été réalisées.
- études sur l'effet de l'acupuncture sur les douleurs:
lors des études cliniques, l'acupuncture a pu réduire la douleur dans certains cas de cancers.
Dans quelques études, la plupart des patients traitée par acupuncture purent arrêter les médicaments anti-douleurs ou prendre des doses plus petites.
Cependant les résultats ne sont pas considérés comme assez fiables à cause des processus d'étude et de leur nombre.
Des études utilisant des méthodes scientifiques strictes sont nécessaires pour démontrer [totalement] l'efficacité de l'acupuncture.

Notes (Alice Tamaccio):
Ici est soulevé tout le problème épineux d'adapter la MTC dans notre cadre de recherches: études en double aveugle (ni le praticien ni le patient ne savent si le traitement est réel ou placebo)  ou la nécessité de tester des combinaisons de points en rapports avec le diagnostic différentiel (chercher les causes du déséquilibre).
Afin de démarquer la "vraie" acupuncture de la "fausse" acupuncture, les chercheurs peuvent demander au praticien d'insérer des aiguilles dans des points d'acupuncture qui n'existent pas.
Certains chercheurs soulignent que pour certains cas, la Sham acupuncture (faux points d'acupuncture) est parfois presque aussi efficace que la "vraie" d'où l'hypothèse que l'acupuncture agirait en fait sur certaines parties du cerveau via certains circuits.
Certaines études emploient des bras artificiels, qui puncturent les points à la place d'un praticien, afin de ne pas avoir de relation patient/praticien qui pourrait influencer le résultat des tests (essais en double aveugle); cela donne de bons résultats en faveur de la MTC.
Ensuite, le diagnostic différentiel impose de retrouver les causes profondes du déséquilibre: or, certaines études se contentent de tester des points locaux sans rapport avec la cause profonde, ce qui entraîne une réponse médiocre du corps.
Par exemple, en MTC, on peut travailler sur les points d'acupuncture distaux, par rapport à la zone douloureuse, ce qui donne de très bons résultats ( stimuler les points en bas du corps si le problème est sur le visage).
D'autre part, au cours d'une séance de MTC, le praticien peut utiliser plusieurs méthodes pour un même problème, ce qui est une donnée supplémentaire à traiter à chaque fois par les études cliniques.
Au contraire, lors des études cliniques, les chercheurs ne veulent tester qu'une méthode à la fois ou deux méthodes (lorsque la première méthode est approuvée par exemple) afin de tirer des conclusions valables.
La plupart des études sont faites avec un groupe contrôle (pas de traitement ou le traitement habituel) et le groupe qui teste une des méthodes de soins chinois et/ou un groupe ayant le traitement standard de médecine occidentale ET le soin complémentaire de MTC (acupuncture ou moxibustion etc).
Les études cliniques soulignent d'ailleurs cette difficulté à faire parfois coïncider les principes de diagnostic différentiel et les différentes méthodes avec les processus d'essais cliniques.

On le voit, les études cliniques sur la MTC ont obligé les chercheurs (et ils le reconnaissent eux-mêmes) à revoir leur méthode et vision du corps humain, ce qui est somme toute très positif.

La tendance actuelle en Chine est de mener des recherches scientifiques aux normes internationales, par le biais notamment d'analyses avant et après la puncture sur des animaux de laboratoires.

- études sur l'usage de l'acupuncture lors des nausées et des vomissements dus aux traitements cancéreux

La plus forte preuve de l'efficacité de l'acupuncture est issue d'essais cliniques sur l'utilisation de l'acupuncture lors des nausées et des vomissements dus aux traitements cancéreux.
Plusieurs études utilisant les différentes méthodes de la médecine chinoise ont montré que l'acupuncture réduit les nausées et les vomissements causés par la chimiothérapie, la chirurgie et les nausées matinales [de la femme enceinte].
C'est plus efficace en prévention.

Une étude sur l'acupuncture et l'injection de vitamines B6 portant sur les nausées et les vomissements de patients traités par la chimiothérapie lors de cancers des ovaires ont montré que ces deux méthodes jointes apportent un plus grand soulagement sur les vomissements que l'injection seule de vitamines B6.

Une étude sur l'acupressure pour soulager les nausées et les vomissements a été réalisée sur des femmes traitées en chimiothérapie.
L'étude a montré que l'acupressure appliquée à un point d'acupuncture (grâce à un bande appliquée sur le poignet) a été efficace pour réduire les nausées et les vomissements ainsi que la prise de médicaments en rapport.

Notes:
Ici il s'agit de Nei Guan EC6 (encore appelé MC 6. MC = maître du Coeur bien que la traduction exacte est enveloppe du coeur, EC.)
L'expression Nei Guan peut aussi indiquer une situation pathologique de blocage où le Yin et le Yang ne communiquent plus.
Nei désigne l'intérieur, Guan indique un passage protégé d'où l'on surveille les entrées et les sorties, mais aussi mise en relation.
Source: Le coeur en médecine chinoise, collection connaissances de l'acupuncture, éditions You-Feng.

-Une étude sur l'acupuncture et le soulagement des nausées et des vomissements a été réalisée sur des patients traités par radiothérapie.
Les patients traités avec la "vraie" acupuncture ou la fausse acupuncture [sham acupuncture] ont été comparé avec ceux qui ont reçu une thérapie standard [de médecine occidentale].
Les études ont montré que les deux groupes de patients avec la vraie ou la fausse acupuncture ont développé moins de nausées et de vomissements que ceux du groupe standard.

Etudes sur les effets de l'acupuncture dans les cas de bouffées de chaleur sur les patients cancéreux
La thérapie par les hormones peut être à l'origine des bouffées de chaleur pour des femmes atteintes de cancer du sein ou des hommes atteints de cancer de la prostate.
Des études ont démontré que l'acupuncture est efficace pour soulager les bouffées de chaleur sur ces patients.

Etudes sur les effets de l'acupuncture dans les cas de fatigue des patients cancéreux
Des études réalisées sur des patients présentant des symptômes de fatigue dus aux cancers ont démontré que ceux qui recevaient une série de traitements par acupuncture présentaient moins de fatigue en comparaison avec ceux qui recevaient de l'acupressure, de la sham acupuncture (fausse acupuncture) ou des conseils sur le gestion de la fatigue.

Etudes portant sur les effets de l'acupuncture lors de la xérostomie (bouche sèche) sur les patients cancéreux
Des essais cliniques ont été réalisées sur des patients atteints de carcinome nasopharyngial et de cancers au cou et à la tête. Ils sont traités avec de la radiothérapie.
Deux études ont comparé les effets de l'acupuncture et les effets des soins standards en prévention de la xérostomie sur des patients recevant des radiations.
Les études ont montré que les patients qui ont reçu l'acupuncture avaient des symptômes fiévreux  moins forts et une plus grande salivation.
Par comparaison avec le traitement standard contre les symptômes de la bouche sèche, l'acupuncture a amélioré ces derniers après que des patients aient reçu les radiations.
Une étude menée à long terme a démontré que les patients avaient des différences notables de salivation 6 mois plus tard après avoir reçu le traitement d'acupuncture.
Les patients qui ont reçu le traitement complémentaire par acupuncture ont augmenté la sécrétion de leur salive trois ans après avoir reçu leur traitement en comparaison avec ceux qui n'ont pas continué leur traitement par acupuncture.

Notes: 
L'insuffisance de la salive peut entraver la mastication, déglutition, toutes actions relatives au fait de s'alimenter.
voir ici:
http://sante-guerir.notrefamille.com/v2/services-sante/article-sante.asp?id_guerir=12549

Etudes sur les effets de l'acupuncture sur d'autres symptômes du cancer ou des effets secondaires dus aux traitements [de médecine occidentale]
Les observations cliniques  et les essais cliniques sur l'acupuncture sur les patients cancéreux ont pour objectifs d'étudier les éventuels effets de l'acupuncture sur les symptômes cancéreux et les effets secondaires des traitements.
Comme la perte de poids, la toux, les crachats de sang, l'anxiété, la dépression, proctite (inflammation du rectum), problèmes d'élocution, des blocages de l'oesophage, des hoquets, de la rétention d'eau dans les bras et dans les jambes.
Des études ont démontré que pour beaucoup de patients, un traitement par acupuncture [en addition au traitement standard] a amélioré les symptômes ou les a empêché de s'aggraver.


9. Existent-ils des effets secondaires ou des risques connus sur l'acupuncture?

Peu de complications ont été relevées.
Les principaux problèmes sont causés par des aiguilles non stériles ( sans germes) ou bien si les aiguilles sont placées aux mauvais endroits ou à un mouvement inopportun du patient ou à un défaut d'une aiguille.
Les douleurs, les sensations de fatigue, les éblouissements ou les assoupissements sont considérés comme des problèmes.
Notes: ici la vision diffère radicalement de la médecine chinoise.
En effet, dans les cas où les points sont dispersés (à cause d'un blocage, d'une obstruction causant la douleur), il n'est pas rare que la personne se sente fatiguée après la séance.
De même, si on disperse des tensions nerveuses, la personne peut s'endormir.
Les éblouissements peuvent signaler une baisse de tension. 
Dans ce cas, il faut allonger la personne et si cela s'aggrava appeler les secours.
Avant une séance de médecine chinoise, il est important que la personne se sente rassurée, comprise, au calme et qu'elle n'ait pas sauté un repas.
La sensation de l'énergie qui se débloque peut être des picotements, de la chaleur, une sensation électrique, une ouverture, une étirement, une pression et certaines personnes angoissées (une méthode qu'elles ne connaissent pas ou leur état physique et moral) peuvent assimiler cela à de la douleur.
Ici, comme il s'agit de personnes atteintes de cancers, on doit chercher à être le plus doux possible car elles sont déjà en perte d'énergie. Ne pas trop disperser même sur les zones douloureuses et surtout tonifier l'énergie vitale . 
C'est pour cela que l'observation de la langue et la palpation des pouls chinois sont indispensables et précieuses.
Il est important d'avoir l'aval de l'équipe de médecine occidentale avant de faire quoi que ce soit.


A cause de la chimiothérapie et de la radiothérapie, et de la faiblesse du système immunitaire, une hygiène rigoureuse  des aiguilles doit être respectée avec des patients atteints de cancers.
C'est indispensable de suivre un traitement avec un praticien qualifié qui utilise un jeu d'aiguilles jetables.



10. Est-ce que la FDA ( Us Food and Drug Administration) reconnaît l'acupuncture comme traitement [complémentaire] du cancer?

La FDA a validé l'acupuncture (avec les aiguilles) par des praticiens diplômés depuis 1996.
La FDA demande d'utiliser des aiguilles stériles à usage unique par des praticiens qualifiés uniquement.

Plus de 40 états ainsi que le district de Colombia ont des lois pour régulariser l'acupuncture.
Le NCCAOM (national commission de certification pour l'acupuncture et la médecine orientale) certifie les praticiens d'acupuncture et de MTC.
La plupart des états demandent cette qualification.


L'empereur Huang Di.
Le Huang Di Nei Jing, encore appelé Nei Jing est un recueil de textes relatant les échanges autour de questions médicales et de prévention entre Qi Bo, célèbre et fameux médecin et son empereur Huang Di, non mais doué et qui avait la connaissance en toute chose.
L'empereur pour les chinois doit agir conformément aux Lois du Yin et du Yang afin d'obtenir la prospérité pour son royaume et son peuple.

Informations générales:
http://www.acupuncture-france.com/
http://fr.ap-hm.fr/agenda/les-rencontres-de-l-eri-l-acupuncture-pour-soulager-hopital-timone-21112013
institutpaolicalmette.fr
centreressources.org
http://www.hug-ge.ch/oncologie (Genève-Suisse)