Translate

lundi 6 juillet 2015

Acupuncture et fibromyalgie (partie 2)

Voici la suite de l'article précedent sur la fibromyalgie
Cet article est issu du site pubmed health et est lui-même extrait de la revue COCHRANE, revue médicale de référence.
Traduit par Alice Tamaccio pour le blog toutsurlamedecinechinois.blogspot.fr



Terrain: une personne sur cinq atteinte de fibromyalgie et diagnostiquée depuis moins de deux ans a utilisé le traitement par acupuncture.

Buts: examiner les bénéfices et l'innocuité de l'acupuncture dans les cas de fibromyalgie.

Méthode de recherche:
Nous avons collecté des données sur CENTRAL, PubMed, EMBASE, CINAHL, National Research Register, HSR project and Current Contents, et des données  provenant de Chine comme VIP et Wangfang en janvier 2012 sans restrictions de languages.

Critères de sélection: essais randomisés et quasi randomisés évaluant n'importe quel type d'acupuncture pour des cas de fibromyalgies diagnostiqués selon les critères du collège américain de rhumatologie (ACR) et portant sur la douleur, les fonctions physiques, la fatigue, le sommeil, la sensation de bien-être, les raideurs etc....

Collecte des données et analyses: quatre auteurs ont sélectionné les essais, les données étendues et celles sur les risques de biais.
Les effets des traitements ont été enregistrés (SMD) et 95% des indices de confiance (CI) pour les discussions sur les différents outils de mesures comme la douleur, la fatigue, les fonctions physiques, le sommeil..., le ratio de risque (RR) et 95% des discussions sur les événements dichotomiques (événements opposés).

Principaux résultats:
Neuf essais ont été inclus (395 participants).
Toutes les études sauf une ont été sélectionnés avec un risque de biais faible.
Toutes les études utilisaient une "formule d'acupuncture" excepté une qui a utilisé les trigger points.

Une étude avec des preuves "faibles" a montré que l'électropuncture (EA) a amélioré les symptômes sans effets indésirables après un mois de traitement.
La douleur a été évaluée dans le groupe de contrôle (sans traitement) à  70% sur une échelle de 100.
L'EA a amélioré de 22 points la douleur.
La sensation de bien-être du groupe de contrôle était de 66.5 points (sur 100) avec un I.C (indice de confiance) de 95%.
L'EA a amélioré la sensation de bien-être de 15 points (I.C = 95%).
Les raideurs musculaires  pour le e groupe de contrôle ont été évaluées à 4.8 points (échelle de 10).
L'EA a réduit les raideurs de 0.9%.
Le groupe de contrôle a enregistré une fatigue à 4.5 points.
L EA a réduit cette fatigue à 1 point.
Par contre il n'y aucune différence dans la qualité du sommeil et le champ des fonctions physiques n'a pas été enregistré.

Les preuves de qualité moyenne sur six études (286 participants) ont indiqués que l EA n'était pas mieux que la "sham" acupuncture (cela consiste à poncturer sur des points factices).
Sauf en ce qui concerne les raideurs sur un mois.
deux sous groupes rapportent des bénéfices avec l EA.
Les douleurs étaient de 70% avec le traitement sham.
EA a réduit la douleur de 13%
La sensation de bien-être a été améliorée de 5.2 points mais aussi le sommeil (de 3 points).
Une preuve de qualité médiocre provenant d'une étude suggère que le groupe incluant l'acupuncture avait des fonctions physiques faibles alors que le groupe incluant la sham acupuncture avait un score de 28 points (fonctions physiques).
Le traitement a empiré ces fonctions par 6 points.
Les preuves de faible qualité provenant de trois études (sur 289 participants) suggèrent qu'il n'y a pas de différence pour les effets indésirables entre sham acupuncture et vraie acupuncture.

Les preuves de qualité moyenne d'une étude (58 participants) notent qu'en comparaison avec les traitements standards ( anti dépresseurs et exercices), la thérapie adjuvante par acupuncture réduit les douleurs après un mois de traitement.
Le score de la douleur était de 8 points sur le groupe de contrôle; elle a été réduite de 3 points (IC 95%).
Deux personnes traitées par acupuncture ont noté des effets indésirables; il n'y en avait aucun dans le groupe de contrôle.
La sensation de bien-être global, le sommeil, la fatigue et les raideurs n'ont pas été enregistrées.

Les preuves de faible évidence sur une étude (38 participants) ont montré un bénéfice à court terme sur la douleur (autre que les anti dépresseurs).
La douleur était à 29 points sur le groupe utilisant les anti depresseurs; l'acupuncture a réduit la douleur de 17 points.

Les évidences de qualité moyenne provenant d'une étude (41 participants) montrent que l'insertion profonde sans ou avec l'obtention du Qi (De Qi) ne diffère pas sur la douleur, la fatigue, le sommeil, les fonctions ou les effets indésirables.

Quatre études montrent qu'il n'y a pas de différences entre l'acupuncture et le groupe de contrôle ou des groupes employant d'autres traitements après 6 mois de suivi.

Aucun effet indésirable sérieux n'a été enregistré mais il n'y a pas eu suffisamment d'effets indésirables enregistrés pour être totalement sûr.

Conclusions de l'auteur:
Il y a des évidences  faibles à modérées qui montrent une amélioration des symptômes comparés au groupe  sans traitement ou avec une thérapie standard.
Il existe des preuves (qualité modérée) que les effets de l'acupuncture diffère peu de la sham acupuncture en ce qui concerne la douleur, le sommeil, le bien-être, la fatigue et les raideurs musculaires.
Les effets sont maintenus sur six mois.
Les personnes souffrant de fibromyalgie devraient envisager d'utiliser l'EA seule ou avec des exercices et des médicaments;
De plus grandes études sont attendues.


Notes 
Dans ces études, on ne sait pas comment les points d'acupuncture ont été choisis ce qui pourrait expliquer qu il n'y ait pas de différences entre la sham acupuncture et la vraie acupuncture.
En effet, le choix des points se fait après un bilan énergétique soit :
- sur la différentiation des syndromes "chinois", principe appelé BIAN ZHEN LUN ZHI, 
- soit (et) sur le principe YI BING TONG ZHI (différentes maladies, même traitement)
- ou bien sur le principe TONG BING YI ZHI (même maladie, différents traitements).

De plus, on découvre de nouveaux points d'acupuncture, cela pourrait expliquer en partie cette contradiction apparente.

Les effets indésirables reportés sont souvent des douleurs accentuées jusqu'à 48h après la séance ou bien de la fatigue.
Elles ne sont que la conséquence du déblocage des méridiens (effectués grâce aux points d'acupuncture) , sont sans gravité et disparaissent spontanément.
Elles ne sont pas "obligatoires", tout le monde ne réagit pas de la même façon.
Il est important d'expliquer tout cela en séance afin de ne pas générer de l'anxiété inutile.

Enfin, ces études ne sont pas complètes puisque ne sont pas mentionnées la nutrition suivant la médecine chinoise ni la phytothérapie chinoise pouvant grandement améliorer la situation des personnes souffrant de fibromyalgie.


Sources:
www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmedhealth/PMH0056657/ (en angalis)

Philippe sionneau, pharmacpée chinoise et Acupuncture, Trédaniel Edition.