Translate

jeudi 22 décembre 2016

Que manger en hiver?



Selon les principes de la médecine chinoise, pour laquelle la nutrition est un des piliers fondamentaux de la santé, de son entretien, l'être humain doit s'alimenter suivant les saisons.

La nutrition selon la MTC nous parle des saisons, des saveurs et des natures comme d'une dynamique bénéfique aux organes, aux entrailles et aux méridiens.

Les organes concernent avant tout un ensemble de fonctions, ce n'est pas seulement une pièce anatomique.
C'est donc une vision plus large et en même temps plus subtile de la vie animée.

L'hiver est une saison "Yin" et correspond à l'organe Reins.
Le yin contracte (comme le Froid), rassemble, stocke, le mouvement énergétique est vers le bas.
Les reins stockent le Jing inné (énergie reçue lors de notre naissance héritée des parents, de la lignée ancestrale) et le Jing acquis ( produit de la transformation des aliments et des boissons opéré par la Rate et l'estomac).
Les Reins sont une sorte de "caisse d'épargne" de notre énergie.
En savoir plus?
http://toutsurlamedecinechinois.blogspot.fr/2016/10/les-reins.html





L'hiver nous recherchons en général la chaleur, nous nous couvrons bien pour ne pas prendre froid ou perdre la chaleur corporelle.
Nos mouvements peuvent être plus lents ou pénibles si nous souffrons facilement de froid externe (climats) ou interne (frilosité, difficulté à se réchauffer).
Il est donc logique de manger tiède, chaud (et non brûlant car cela endommage les muqueuses digestives).
En général, la médecine chinoise déconseille les crudités, sauf cas particulier, durant l'hiver.
En effet, les crudités sont de nature (1) fraîche à froide et favorisent donc le Yin au détriment du Yang.
Elles sont donc particulièrement bien adaptées durant les saisons du Printemps et en été. Elles permettent de bien rafraîchir le corps, humidifier et hydrater durant la saison chaude ou sèche.
Beaucoup de spécialistes des médecines douces préconisent de manger cru toute l'année - et à fortiori pendant l'hiver- à cause de la grande teneur en vitamines des aliments.
Selon la MTC, cette analyse mériterait d'être complétée.
En effet, si le bilan énergétique chinois établi lors des séances, révèle que la personne est en vide de Yang avec frilosité, membres froids, ballonnements après les repas, impression d'être vite rassasié sans rapport avec la quantité ingérée, langue pâle avec des traces de dents, selles molles, pouls faible, il s'agit probablement d'un vide de Yang (de la Rate).
Il est donc mal à propos de conseiller à cette personne de manger des crudités pour la tonifier.
Elle aura besoin d'aliments de type "yang" c'est-à-dire réchauffant dans un premier temps.

Et les vitamines me direz-vous?
La meilleure cuisson est celle effectuée à la vapeur, vient ensuite celle effectuée au Wok qui permet de saisir sans faire échapper tous les nutriments comme la cuisson lente à l'eau.
La MTC étant aussi une médecine de prévention, elle préconise de d'abord s'occuper de tonifier, réchauffer,  ce qui est en insuffisance, dans notre exemple, le Yang de la rate, plutôt que de continuer à tonifier "dans le vide" et donc à entretenir ce qui est en insuffisance (ici manger des crudités ou autres aliments inadaptés à la situation du moment).
En effet, la rate et l'estomac fournissent directement le "Qi" (2) et le sang dans l'organisme.
La Rate et l'estomac transforment les aliments et les boissons reçus puis les transportent dans l'organisme.
Or la rate est un organe qui craint l'humidité apportée par les crudités mais aussi les produits surgelés, les produits laitiers etc...
A ce propos, il est important de rechercher le calcium fixable dans l'organisme et pour ce faire d'autres produits alimentaires sont intéressants comme le persil, le cresson,certains légumes et certains poissons...
--> Voir http://www.thierrysouccar.com/sante/info/ou-trouver-du-calcium-en-dehors-des-laitages-730





A chaque organe correspond une saveur déterminée qui est bénéfique à l'organe lui-même mais aussi à divers méridiens.
Les méridiens sont comme des réseaux de communication qui parcourent le corps de bas en haut ou de haut en bas, devant, derrière, en superficie jusqu'en profondeur.
Cela englobe diverses fonctions et commande différents territoires corporels.
Nous sommes déjà connectés sans le savoir!

Besoin d'en savoir plus sur les cinq saveurs?
http://toutsurlamedecinechinois.blogspot.fr/2016/07/salades-et-recettes-de-lete-aux-cinq.html



L'hiver qui est la saison des Reins correspond à l'élément "eau", à l'hexagramme Kan et à la saveur salée.
Hexagramme "Kan" représentant l'élément Eau. On remarque deux traits Yin et un trait Yang selon les principes du Tai Ji: complémentarité des pôles Yin, Yang, transformation mutuelle sous certaines conditions....

La saveur salée concerne majoritairement les poissons, les crustacés, les coquillages.
La nutrition chinoise s'intéresse au Jing des aliments c'est-à-dire à leur vitalité.
La vitalité est définie par l'aspect, la fraîcheur, le fait d'être de saison, les conditions de culture pour ce qui poussent en terre, les conditions d'élevage, de transport et enfin d'abattage.

Les aliments (légumes, céréales, protéines animales etc..) ayant un Jing "fort", contiennent des nutriments de meilleure qualité, plus facilement assimilables et transformables par l'organisme, nécessitant  moins d'énergie au corps pour les transformer.
A ce propos, les personnes souffrant de "coups de barre" après le repas, souvent celui du midi, doivent aussi se poser la question de la qualité des aliments qu'ils ingèrent.
Les aliments "à fort Jing"  fournissent plus de nutriments de haute qualité; il en faut moins dans l'assiette et ainsi le prix assez onéreux de ces produits s'en trouve compensé.
par exemple trois crevettes "sauvages" par personne sont suffisantes.
Là encore, j'attire votre attention sur le fait que certaines personnes se plaignent d'avoir encore faim après le repas de midi: elles doivent aussi se poser la question de la qualité de ce qu'elles ingèrent (en dehors des problèmes de stress, compensation etc..).

Tout ce qui est pêché ou collecté en haute mer est plus intéressant selon le point de vue de la MTC.
Les êtres vivants se sont "battus" pour exister, leur vitalité est donc meilleure.
Il est intéressant d'acheter ses produits de la mer au poissonnier "du coin" comme la viande aux producteurs locaux pour des raisons logiques d'éthique, respect de l'environnement, conditions "dignes" d'élevage et d'abattage, du moins nous l'espérons car nous n'avons pas le contrôle de tout ce qui se fabrique et se cultive, reste la pression de l'opinion publique...

Pour ceux qui habitent les Bouches du Rhône et qui sont intéressés par les producteurs et éleveurs locaux, il existe une coopérative des conchyliculteurs (huîtres) de Port St Louis, la coopaport.
La Mytiliculture (moules) existe traditionnellement à Port St Louis du Rhône.
Enfin, citons la saumoneraie St Martin installée à Pertuis depuis 2001: les saumons importés d'Ecosse sont garantis sans OGM ni alimentation par animaux terrestres.


Je suggère aux personnes désireuses de devenir végétariennes de bien s'informer sur ce qu'il convient de faire pour remplacer les protéines animales.


Les poissons que l'on peut manger en France sans mercure ni antibiotiques

Parmi les produits les plus intéressants parce que combinant la saveur salée et la nature tiède (yang):
- crevettes ( en plus elle a la saveur douce bénéfique à la rate et à l'estomac)
- moules
- anchois

Les huîtres sont salées et de nature "neutre", elles conviennent également.
Les algues sont de saveur salée et de nature froide.
Les coquilles, crustacés sont de saveur salée et majoritairement de nature froide à neutre; en hiver il est conseillé de les faire cuire, par exemple rapidement au Wok ou au four afin de tempérer leur nature parfois fraîche ou froide (même s'ils sont déjà vendues déjà cuites).
Les clams, tellines, coques sont de nature froide à fraîche, tout ce qui a une coque.
Les crabes, langoustines etc dont de nature froide à fraîche, tout ce qui a une carapace.
Afin de diminuer la toxicité éventuelle des coquillages, il est conseillé de les faire cuire avec du gingembre. Couper des lamelles de gingembre, enlever la peau grise, mixer puis pilonner et incorporer dans la cuisson.
La cuisson au wok est tempérée au contraire de celle au four qui est plus Yang.


"Tai Ji" où les quatre principes du Yin (en noir) et du Yang (en clair). le Yang qui correspond à la Lumière, à la croissance, doit être représenté dans le sens dextrogyre

Les cinq saveurs sont:
l'amer qui bénéficie au COEUR (vinaigre, café, thé, céleri, laitue)
le doux qui bénéficie à la RATE: la majorité des légumes, les "céréales", le miel, la viande de porc (le sang contenu dans les boudins et les rognons sont de nature neutre et de saveur salée), foie de boeuf...
l'acide qui bénéficie au FOIE: vinaigre, les fruits type abricots, pêche, cerise, ananas, tomate, les fromages..
le piquant qui bénéficie au POUMON: céleri, origan, chou rave, menthe, radis, fenouil, gingembre, ail, oignon etc...
le salé qui bénéficie au REIN (voir plus haut)

Les cinq éléments correspondent aux cinq organes et aux cinq saveurs
Généralement, la MTC préconise que l'assiette principale contienne les cinq saveurs. A défaut, nous devons équilibrer et veiller à obtenir les cinq saveurs dans la journée.
La saveur amère est la plus rare quant à la quantité de produits.
Donc si vous n'aimez pas le céleri, vous pouvez opter pour du thé.
Ici, j'attire votre attention sur l'aspect diurétique du thé qui à force peut léser les reins: en vérité, nous devons boire l'équivalent d'une boule contenant des feuilles de thé dans 1 litre d'eau et non une boule par MUG (comme c'est souvent le cas) afin de tempérer cet effet diurétique.
Le thé est, par ailleurs, contre indiqué pour les personnes en anémie ferriptive.
J'ignore si le Roibos contient la saveur amère.


Glossaire
(1) La nature d'un aliment concerne son effet thermique et physiologique dans le corps après son ingestion.
Cela ne concerne pas sa cuisson.
Par exemple le concombre est de nature fraîche tout comme la viande de canard.

(2) Qi traduit par énergie mais qui concerne plus directement le souffle, la respiration. Par suite le Qi désigne tous les échanges qui ont lieu dans le corps, toutes les variables physiologiques étant entendu que celles ci sont issues de diverses transformations chimiques, mouvements etc..
Le Qi est de type yang, il est issu de la transformation du Yin par ce Yang.


mercredi 7 décembre 2016

Les reins (partie 2)



Avertissement : les organes et les entrailles sont toujours décrits d’un point de vue dynamique en médecine chinoise et non d’un point de vue physiologique au sens où l’entend la médecine occidentale.
De plus, les organes font partie avec les méridiens auxquels ils sont rattachés d’un vaste système de communication sur le plan physique et émotionnel.
C’est donc une vision globale que cette vieille médecine propose.
Ce blog a pour but de vous donner des informations généralistes sur la médecine traditionnelle chinoise.
Ils ne vous dispensent pas d’un avis médical délivré par votre docteur en médecine générale.


Le point 3 Rein

Continuons dans l’exploration de l’organe Rein suivant la médecine chinoise.

Le rein a des relations étroites avec le Poumon (maître de l’énergie).
Les reins réceptionnent l’énergie « Qi » du Poumon (air inspiré, air « pur »).
Une respiration harmonieuse dépend des deux organes.
En effet, lorsqu’on regarde une personne respirer, allongée sur le ventre, on peut observer les mouvements du sacrum  à l’inspiration et  à l’expiration.

Le mouvement énergétique du Rein est d’attirer puis de réceptionner et de recueillir le Qi inspiré par le Poumon.

Le Jing est stocké dans les reins.
Le Jing produit la moelle et nourrit les Os.
Le Jing stocké par le Rein régit la croissance, le développement et la réparation des Os.
Les os sont solides lorsque l’essence des reins est abondante.
Si elle est en insuffisance, on peut avoir, chez les personnes âgées, fractures spontanées ou retard de croissance chez les jeunes enfants.
Les dents sont également sous la « responsabilité » des reins.
Le retard de croissance des dents chez les enfants, un déchaussement dentaire relativement précoce, des dents qui s’effritent chez les adultes, traduisent une énergie des reins en insuffisance.
En médecine chinoise, les points d’acupuncture correspondants doivent être tonifiés et  l’énergie des reins soutenue avec certaines plantes de la phytothérapie chinoise.
Chez les enfants, cela devra être fait le plus vite possible ; chez les adultes, cela sera davantage du soutien sur le long terme (pour éviter que cela ne s’aggrave si c’est encore possible).

Les cheveux sont le reflet de l’énergie des reins.
Si elle est  en abondance, leur croissance est régulière (on dit 2 cm à 2.5 cm par mois en moyenne), la chevelure est soyeuse, brillante…
Si au contraire, elle est en insuffisance, de la calvitie précoce peut apparaître, les cheveux sont ternes et « plats », ils blanchissement vite et ou de manière prématurée.
La phytothérapie chinoise regorge de plantes qui tonifient la chevelure.

Les oreilles sont reliées aux Reins.
Une audition correcte dépend de l’énergie des reins.
Les deux oreilles sont des « organes des sens » également en lien avec le cerveau.
Ce que les oreilles « entendent » sont traitées par le cerveau.
Or le Jing des reins produit la moelle (comme nous l’avons vu) et le « cerveau est la mer des moelles » ;
Lorsque le Jing et les moelles sont en abondance, le cerveau est nourri, l’ouïe est de bonne qualité.
Si ce n’est pas le cas, on voit diminution de la finesse auditive ou acouphènes ou surdité (normal chez les personnes âgées).

L’énergie des reins permet à la vessie de stocker (rétention) et d’évacuer les déchets sous forme d’urines.
Méridien principal du Rein


L’énergie des reins régit l’évacuation des selles.
Bien sûr, c’est le gros intestin qui expulse les selles.
Cependant, le Gros intestin est lié à la rate, en ce sens que cette dernière régit les transformations et le transport des nutriments.
En effet, pour que les aliments finissent par être expulsés, ils doivent avoir subi toute une série de raffinage pour finalement ne garder que ce qui est utile et expulser le reste.
Le travail de raffinage et de transport effectué par la rate dépend du  rein, qui lui assure deux fonctions : réchauffer et humidifier -cela concerne respectivement le Yang des reins et le Yin des reins*
* Voir théorie du Yin et du Yang comme une dynamique inter dépendante dans le corps mais aussi dans la nature et donc la macrocosme.
Si la fonction de réchauffement des reins est insuffisante, c’est que le Yang des reins est insuffisant : le froid (par manque de Yang) pénètre dans l’intestin, l’énergie stagne (par ralentissement car le froid contracte). Les selles sont difficiles à évacuer.
Dans les cas plus installés, il peut y avoir des diarrhées voire des diarrhées chroniques.
Si au contraire, le Yin des reins est en insuffisance, les liquides de l’intestin sont eux aussi en insuffisance et par suite de la constipation apparaît.
Nous le voyons les reins ne désignent pas seulement une région corporelle appelée les lombaires mais c’est surtout un ensemble de fonctions.
Les organes sont toujours considérés comme une dynamique et non une pièce anatomique.

Le liquide du rein est la salive.
Cette salive a pour but de faciliter l’assimilation des aliments, de nettoyer la cavité buccale mais aussi de nourrir l’énergie des reins.
La médecine chinoise distingue deux sortes de salive : celle produite par la rate (salive fine) et celle produite par les reins (salive épaisse).
Cracher beaucoup épuise l’énergie des reins : en effet, lorsqu’on souffre d’une maladie qui oblige à expectorer, on se rend compte que les efforts répétés pour cracher sont épuisants.


La médecine chinoise, comme elle voit le corps d’un point de vue dynamique, a également une vision des organes reliés à des émotions.
Celle du rein est la peur.
Une grande peur ou une peur régulière endommagent l’énergie du corps et peuvent provoquer des maladies (pas seulement au sens psychologique).
N’oublions pas qu’au final, c’est le cœur, logis du Shen (terme pouvant se référer à l’âme, projet de vie, comportements etc..) qui « trinque » de toute émotion forte ou récurrente.

L’énergie des reins doit être prospère en hiver, qui est la saison qui lui est dédié.
L’hiver est la période ou le froid et l’eau sont abondants, c’est la saison du Yin….

Prochain article : que faut-il manger pour faire prospérer les reins ?




lundi 31 octobre 2016

Les reins

D'après le calendrier chinois, l'hiver débute cette année le 7 novembre 2016 et se termine le 15 janvier 2017.

L'hiver correspond aux reins. C'est le grand "Yin": l'eau, le froid, la direction Nord, le féminin, les couleurs sombres, le noir, le dense, le mouvement vers le bas.
Le rein est désigné comme "la source de la vie".
C'est la racine du ciel antérieur (c'est à dire celle que l'on hérite des parents).
Il est à l'origine du Yin et du Yang des Zang Fu (organes et entrailles).
Rappel: le Yin et le Yang sont les deux grands principes de la manifestation de toute vie.
Ils appartiennent à deux grandes catégories d'énergies (énergie ou informations ou dynamique).
Le Yin est le pôle féminin: souplesse, adaptation, densité, froid, nord, mouvement vers le bas.
Le yang est le pôle masculin: rigidité, expansion, réchauffement, mouvement vers le haut, feu, sud été.
Il n'y a aucune connotation péjorative sur ces deux états.
Le Yin et le Yang s'opposent, se complètent, se transforment mutuellement, sont inter dépendants.

Selon la médecine chinoise, le rein est en fait constitué de l'ensemble suivant:
reins, vessie,os, moelles, cerveau, cheveux, anus et urêtre.


Coupe sagittale rein droit








  
Fonctions principales du rein selon la MTC
- il stocke l'essence
- il contrôle la reproduction, la croissance et le développement
- il produit la moelle, remplit le cerveau, contrôle les os
- contribue à la production du sang
- il contrôle l'eau du corps
- il contrôle la réception du Qi
- il s'ouvre aux oreilles et contrôles les deux yin inférieurs (anus et urêtre).
 L'essence ("Jing") est la combinaison de:
- ce que nous recevons en héritage de nos parents, lignée (Ciel antérieur) et
- de la transformation des aliments (Ciel postérieur).
C'est une idée qu'il est très difficile d'admettre aujourd'hui: nous parlons volontiers de génétique mais rarement de tous les autres facteurs qui pourtant permettre à notre corps de fonctionner et donc de vivre comme la nutrition..
Autrement dit le "Jing" stocké dans le rein se divise en:
jing innée (reins- lignée) et
jinq acquis (alimentation, rate/estomac).
Le Jing inné est un composant essentiel de la reproduction et sert à la formation du foetus et de l'organisme.
Après la naissance, cette essence est enrichie par l'essence du Ciel Postérieur (Jing acquis) et constitue avec elle l'essence de la reproduction.
A première vue, cela peut paraître très éloigné de nos connaissances occidentales pourtant nous savons aujourd'hui que les perturbateurs endocriniens contenus, par exemple, dans les pesticides- et donc se retrouvant pour partie dans notre alimentation- sont accusés de causer des infertilités. (1)
Le jinq acquis provient de la transformation des aliments et des boissons par le couple rate/estomac.
Les saveurs des aliments correspondent chacune à un organe et doivent être considérées comme une dynamique servant à réchauffer, tonifier, humidifier, assécher, débloquer les stagnations, produire, impulser un mouvement etc...
Lorsque le produit de transformation des aliments est prospère, celui-ci est stocké dans le reins, une fois les besoins des organes, des entrailles, des tissus etc...couverts.
Le Rein se "sert" en dernier.
Le Rein puise dans cette réserve dès que les organes et les entrailles en ont besoin.
C'est ainsi que, pour les médecins chinois, la nutrition est essentielle pour le fonctionnement du corps et encore plus lorsqu'une maladie (aigüe ou chronique) est déclarée.
Ce qui est important et fondamental de comprendre, c'est que le Jing inné a besoin du Jing acquis pour s'exprimer à travers le activités physiologiques (du corps) tandis que le Jing acquis a besoin de la "flamme" de l'énergie innée pour être produite.
C'est une vision beaucoup plus large que notre vision moderne très parcellaire de l'expression de la vie.
Aujourd'hui la science s'intéresse à l'épigénétique (2) :
 "L'épigénétique correspond au domaine se focalisant sur toutes les modifications (ou facteurs) qui ne sont pas codées par la séquence d'ADN".
"L'épigénome, à la différence du patrimoine génétique, est variable. Il dépend de plusieurs facteurs tels que l'âge ou l'environnement. Ainsi, il a été démontré que les niveaux de stress de la mère durant la grossesse pouvaient le modifier en profondeur." (3)
Sans doute, avec leur propre compréhension née de l'observation patiente et minutieuse des êtres humains et de leurs maladies, les médecins chinois avaient pressenti cette nouvelle approche.


Les reins sont les organes de la reproduction et plus généralement de la sexualité et de la fécondité.
Nous avons vu que l'essence des reins est impliquée dans le développement du foetus.
De la naissance à la puberté, l'enrichissement mutuel des deux Jing permet la maturation du système reproducteur grâce au "TianGui".
Le Tian Gui, littéralement "l'eau des reins" permet l'apparition des premières règles et du liquide séminal.
Après une période d'abondance, l'énergie des reins ainsi que le Tian Gui vont diminuer progressivement jusqu'à s'assécher en quelque sorte.
De la naissance à la mort, l'énergie des reins suit les lois naturelles de croissance, maturation, vieillesse et mort.
La développement de l'énergie des reins impulse la croissance des dents, os, cheveux.
Par suite, le corps, les os, les tendons sont "forts" (âge adulte).
Une énergie des reins trop faible va causer retard de croissance, os et tendons mous.
A l'âge adulte, vont apparaître des signes de vieillissement précoce comme: chute des cheveux, blanchissement rapide ou précoce, dents qui se déchaussent....
"La vigueur des reins se manifestent dans les cheveux".
Ce qu'il faut absolument saisir c'est que nous avons un potentiel de vie léguée à notre naissance dont nous sommes responsables en entretenant et préservant la vie en chacun de nous par une hygiène de vie adaptée.

L'énergie des reins contribue à la production du sang.
En médecine Occidentale, la production de globules rouges appelée érythropoïèse, a lieu dans la moelle osseuse. (4)
Le facteur de régulation (érythropoïétine) est lui fabriqué...par les reins et le foie.
Or, en MTC, les reins gouvernent les os (nous l'avons vu) et les moelles.
Les moelles (en MTC) comprennent:
la moelle osseuse, la moelle épinière et la matière cérébrale.
Le foie stocke et régule le volume sanguin.

Pour la médecine chinoise, une énergie des reins (Jing inné et acquis) abondante permet une meilleure résistance aux maladies.
En d'autres termes, l'apparition des maladies dépend certes de l'énergie innée (ancestrale) mais aussi de la qualité de la nourriture ingérée.
Lorsque le Jing est abondant, la vitalité est bien présente et la capacité à se mobiliser contre les "ennemis" extérieur est rapide et efficace.
En médecine Occidentale, nous savons que les globules blancs sont également formés à partir de la moelle osseuse.

Les reins régissent le métabolisme des liquides du corps.
Les mouvements de l'"eau" sont le transport et la diffusion des liquides organiques pour nourrir et humidifier le tissus.
Ces liquides (Jin Ye) proviennent de la transformation des aliments et des boissons ingérés.
Puis ce mouvement concerne ensuite l'évacuation des liquides "troubles " (déchets) hors de l'organisme.
On dit que les reins gouvernent les deux yin (anus et urètre).
Les liquides organiques sont  réceptionnés par l'estomac et ensuite transformés par la rate puis transportés jusqu'aux poumons.
Le poumon par son mouvement de diffusion, dispersion, descente, élimination régit la libre circulation de l'eau dans le corps mais c'est grâce à l'énergie des Reins que cela est possible.
Les Jin Ye sont ainsi distribués dans le corps tandis que les déchets sont éliminés par :
- la sueur, les urines et l'expiration.
Il existe en M.T.C un autre ensemble de fonctions représenté par le triple réchauffeur et comprenant plusieurs étages anatomiques -c'est-à-dire plusieurs fonctions.
Le triple réchauffeur agit comme un coordinateur et travaille de concert avec le coeur et le Poumon, la rate et l'estomac, le foie et les reins.
Les liquides "utiles" (purs) sont diffusés dans tout l'organisme à travers ce triple réchauffeur tandis que les déchets (impurs) sont expulsés hors du corps par la transpiration (gérée par le coeur et le poumon), l'air expiré (géré par le poumon), ou les urines (vessie-reins).
Les reins "vaporisent" l'eau du corps qui peut ainsi être mise en mouvement ou transformée ou expulsée par les différents organes tels le Poumon, la rate et la vessie..
Les liquides, une fois qu'ils ont "nourris" les organes et les tissus sont séparés en "purs" ou "impurs" par les reins.
 Les liquides utiles (purs) remontent ainsi jusqu'au poumon (grâce au triple réchauffeur) qui le distribue à l'ensemble de l'organisme tandis que les déchets sont transformés en urines, stockés dans la vessie puis expulsés hors du corps.
Le Yang des reins ouvre et expulse tandis que le Yin des reins concentre et contient.
L'ensemble constitue l'énergie des reins.
Si le Yin et le yang des reins sont en harmonie, alors la quantité et la fréquence des urines s'effectuent "normalement".

A suivre...


Textes médicaux chinois:
A propos de la naissance de l'être humain, le Ling Shu précise (chapitre 10)*: "Lorsque l'être humain naît, d'abord se constitue l'essence (Jing); l'essence constituée,  le cerveau et la moelle se forment;  les os servent de piliers, les vaisseaux d'éléments nourriciers, les tendons, de cordre maîtresse, la chair, de remparts, la peau de consolidation; les poils se développent et s'allongent. Les céréales entrent dans l'estomac, la voie des vaisseaux sert à communiquer alors le sang et le souffle circulent".

" Les reins sont le fondement des organes "Zang Fu", la racine des douze méridiens, la fondation de la respiration, la source des trois foyers" Yi Zong Bi Du
" Le jing c'est la racine du corps" Su wen, chapitre 4
"Les reins gouvernent l'eau, ils reçoivent le jing des 5 zang et des six Fu et le mettent en réserve" Su wen chapitre 1
" Le jing nourrit le Qi, le Qi retourne au Jing" Su wen chapitre 5
"Ce qui précède la création (la vie) du corps est nommé "Jing"" Ling Shu chapitre 30
"Les reins gouvernenent l'hubernation, ils sont la racine de la fermeture et de la mise en réserve, la demeure du Jing" Su Wen chapitre 9
"Les reins sont l'organe de l'eau, ils gouvernent les liquides Jin Ye" Su Wen chapitre 34
(*): LIng shu, volume 1, traductions et commentaires de Constantin Milsky et Gilles Andrès, Edition La Tisserande.
Autres sources bibliographiques:
Tome 2 "Fondements théoriques de la médecine chinoise" Institut Chuzhen


Sources internet:

(1): https://www.anses.fr/fr/content/perturbateurs-endocriniens-1
(2): http://www.inserm.fr/thematiques/genetique-genomique-et-bioinformatique/dossiers-d-information/epigenetique
(3) http://www.futura-sciences.com/sante/definitions/genetique-epigenetique-136/
(4) https://facmed.univ-rennes1.fr/resped/hemato/CC/CD/cd/fr/dossiers/epoiesef/sheetsf.htm

vendredi 30 septembre 2016

Mieux vaut prévenir que guérir!




Première conférence le 15/10/2016 de 15h à 17h.
Lois du Yin et du Yang- les critères de bonne santé en MTC


Lieu où se déroule les conférences:
I.P.C
Immeuble le SIGUS
185 rue CORINDON
13510 EGUILLES
Parking assuré.



Avancez pas à pas dans la préservation de la santé grâce à un enseignement accessible à tout public.
L'hygiène de vie est primordiale, encore faut il savoir quoi faire et comment faire!
C'est ce que je vous propose dans ce cycle de conférences, en prenant en compte des facteurs que la médecine traditionnelle chinoise a intégré depuis toujours.




Retrouvez l'ensemble de mes conférences sur
tamaccioalice.com
(dates, thèmes, modalités d'inscription et tarifs)




dimanche 28 août 2016

epilepsie avc

Avertissement:
Cet article est la traduction d'un essai clinique visible ici:
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27412100
 2016 Jul 13;6(7):e010539. doi: 10.1136/bmjopen-2015-010539.
L'A.V.C et l'épilepsie étant deux maladies graves, l'acupuncture doit être comprise comme soin complémentaire sous la supervision de l'équipe médicale ou du médecin référent.
Il s'agit d'une étude de cohorte: le language employé est celui de la recherche et des statistiques.
Il ne délivre aucune information sur le bilan énergétique pratiqué en médecine traditionnelle chinoise car ce n'est pas le but de cet article.
Le but était de savoir de manière objective en croisant les banques de données exceptionnelles de Taiwan si l'acupuncture pouvait aider à réduire le risque des épilepsies suite aux AVC.
Par souci de clarté, j'ai enlevé les redites et n'ait gardé que les informations importantes sur les résultats de l'acupuncture.
En fin d'article, j'ai rajouté des informations générales sur les définitions des outils statistiques, l'AVC, ses conséquences et les premiers signes d'alertes et les conduites à tenir avant l'arrivée des secours.





Risque d'épilepsie chez les patients souffrant d' A.V.C et traitement en acupuncture: une étude de cohorte rétrospective à travers le pays.[Taiwan]

Auteurs de l'étude: Weng SW1Liao CC2Yeh CC3Chen TL4Lane HL5Lin JG6Shih CC7.
Objectif: investiguer le risque d'épilepsie chez les patients ayant subi un A.V.C et recevant ou non un traitement d'acupuncture.
Etude de cohorte rétrospective 
Cette étude est basée sur les données de recherche de l'assurance sociale de Taiwan.
Elle inclut les patients hospitalisés entre le 1er janvier 2000 et le 31 décembre 2004.
Participants:
Cette étude porte sur 42 040 patients au diagnostic d AVC précoce âgés de 20 ans et plus.

Mesures: 

Nous avons comparé les épisodes d'épilepsie dans la période de suivie et jusqu'à 2009 pour les patients ayant souffert d'AVC mais sans recevoir de traitement d'acupuncture.
L'indice HR et l'intervalle de confiance à 95%  pour les cas d'épilepsies associés à de l'acupuncture ont été calculés en utilisant la régression de Cox.
Résultats:
L'incidence des épilepsies a été réduite pour les patients ayant reçu un traitement d'acupuncture (9.8 pour 1000 personne sur un an) avec un taux de H.R de 0.74 et un indice de confiance à 95% entre 0.68 et 0.80.
Ces résultats ont été établis après correction des facteurs sociaux-démographiques et différentes conditions médicales concomittantes.
Le traitement en acupuncture a donc été identifié comme un facteur permettant de diminuer le risque d'épilepsie chez ce type de patient en particulier chez les 20-69 ans.
Le test de survie de log-rank montre que les patients ayant subi un AVC mais qui reçoivent un traitement en acupuncture ont une probabilité affaiblie de souffrir d'épilepsie par la suite (taux de prévalence p< 0.0001).

Conclusions: 
Les patients qui ont subi un A.V.C mais qui ont reçu un traitement en acupuncture ont un risque réduit de souffrir d'épilepsie par la suite en comparaison avec ceux qui n'ont pas reçu ce type de traitement.
Néanmoins, les effets "protecteurs" de l'acupuncture doivent être validés par d'autres études de cohortes.

Lexique statistique:

  • Cohorte http://www.chups.jussieu.fr/polys/biostats/poly/POLY.Chp.15.4.html
  • Régression de Cox et Indice de confiance
https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9gression_de_Cox
https://fr.wikipedia.org/wiki/Intervalle_de_confiance

  • Analyse de survie et Logrank Test
http://marne.u707.jussieu.fr/biostatgv/?module=tests/surv

  • Définition de la prévalence:
A un moment donné, la prévalence d'une maladie, est la proportion des individus atteints de la maladie étudiée par rapport au nombre total d'individus (malades et non malades) dans la population étudiée.

  •  Sur l'AVC: définition et conséquences possibles
http://www.e-sante.fr/accident-vasculaire-cerebral-avc-causes-consequences/actualite/322
http://www.inserm.fr/thematiques/neurosciences-sciences-cognitives-neurologie-psychiatrie/dossiers-d-information/avc-accident-vasculaire-cerebral
http://www.vivreenaidant.fr/sant%C3%A9/maladies/avc/avc-comment-r%C3%A9agir-et-quelles-peuvent-%C3%AAtre-les-s%C3%A9quelles


Published by the BMJ Publishing Group Limited. 

vendredi 29 juillet 2016

Salades et recettes de l'été aux cinq saveurs

"Celui qui ne sait pas manger ne sait pas vivre"
Sun Si Miao, célèbre médecin chinois,
581-682 après J.-C.

En nutrition selon la médecine traditionnelle chinoise, il est bon de déguster les cinq saveurs principales dans un plat ou au cours d'un repas.
Par ailleurs, la langue est le "bourgeon du coeur" et "lorsque le coeur est en harmonie, on peut connaître les cinq saveurs" (Ling shu).
Voir article: http://toutsurlamedecinechinois.blogspot.fr/2016/07/le-coeur-xin-et-le-cerveau-des-amis_17.html
Un aliment peut avoir deux saveurs par contre il a en général une seule nature: froid, frais, neutre, tiède, chaud.
La nature d'un aliment représente l'effet thermique de l'aliment après ingestion.
La aussi on pourra "jouer" sur les natures des aliments en cuisant ou non les aliments.
Le présent article a pour but de vous expliciter et vous  simplifier l'application des cinq saveurs en nutrition selon la mtc (voir en bas de l'article des livres conseillés).

Les cinq saveurs sont:
-l'acide qui profite au Foie et à son entraille la vésicule biliaire; la saveur acide est astringente, elle "retient".
Elle retient ce qui s'échappe hors du corps de manière excessive ou pathologique comme une sueur abondante, de la diarrhée etc...
Le Foie, selon la M.T.C, gouverne les tendons, les muscles et permet l'acuité visuelle.
L'ingestion de manière excessive ou insuffisante de la saveur acide provoque crampes par exemple.
Elle est très (trop) présente dans notre alimentation moderne en particulier dans les plats préparés de manière industrielle.
Voici quelques exemples de saveur acide (plus ou moins):
-tomate, citron, citron vert, abricot, faisan, vinaigre....


- L'amer profite au coeur et à l'intestin grêle (entraille en lien avec le coeur)
La saveur amère amène l'excès de chaleur localisée dans n'importe quelle partie du corps "vers le bas" c'est à dire qu'elle purge la chaleur en excès.
Cette chaleur en excès en MTC pourrait être des selles "sèches" difficiles à expulser (par exemple) avec présence d'un teint rouge, de nervosité, de soif de boissons fraîches....
L'amertume a également un effet asséchant qui draine l'humidité en excès dans le corps.
elle profite également à l'estomac (propriétés digestives).
Cette saveur est en insuffisance en général.
Voici quelques exemples de la saveur amère:
- asperge, céleri, laitue, foie d'agneau, café, thé, café....
Certaines personnes confient que leur café du matin a une propriété laxative: c'est la saveur amère du café qui- de par sa propriété drainante et donc son mouvement "vers le bas"- permet une action de "libération" des intestins selon la vision de la MTC.
La gentiane contenue dans certaines boissons et dans la phytothérapie chinoise a une saveur très amère
Le piquant profite au poumon et à son entraille le gros intestin.
Elle amène les liquides organiques et l'énergie vers l'extérieur c'est à dire la peau.
Elle aide à faire la sudation et aide à disperser les "stagnations".
En excès la saveur piquante affaiblit le Poumon et le gros intestin.
Le poumon, selon la MTC, est la maître du Qi (énergie du corps).
Voici des exemples de saveur piquante:
menthe, cannelle, ail, radis, aneth....
Ail



La saveur douce nourrit, tonifie et humidifie.
Tonique général, elle aide pour la production du Qi, du sang et des liquides organiques.
Elle relâche les tensions musculaires et émotionnelles.
Elle profite à la rate et à son entraille l'estomac.
La saveur douce aide la digestion; en insuffisance, elle provoque amaigrissement et en excès, sur-poids, allergies diverses, douleurs etc...
La saveur douce est associée au sucre blanc dans notre société.
En réalité, elle concerne les aliments suivants (quelques exemples):
carotte, céleri, champignon de Paris, épinard, fenouil, radis, blé, millet, orge, riz et riz glutineux, abricot, figue, melon, noix de coco, crevette, caille, canard, oeuf, huile de soja, huile de sésame.....
La saveur douce est contenue dans beaucoup de céréales et de légumineuses.

Quinoa, céréale d'Amérique du Sud

La saveur salée assouplit, ramollit ce qui est dur (nodosités par exemple) et disperse les amas.
Son mouvement vers le bas (direction Nord dans la roue des cinq éléments), elle purge.
Elle est présente en grande quantité dans les poissons et autres produits de la mer mais aussi dans certaines viandes et charcuteries.
Elle est bénéfique aux reins et à la vessie (en petite quantité).
En excès, elle n'est pas bénéfique aux reins et aux os (les reins gouvernent les os en MTC) et au coeur (axe Coeur-Rein appelé Shao Yin en MTC).
D'un point de vue occidental, elle retient l'eau dans les tissus; utile lorsque l'on est dans le désert mais seulement!



Il existe deux saveurs supplémentaires:
- astringence
- insipide

Il est correct de déguster les cinq saveurs dans un plat ou au moins ( à la rigueur) au cours de la journée.
Certaines saveurs n'ont pas besoin d'être représentée en quantité égale dans le plat.
Par exemple les épices...
Une saveur même en quantité modeste nourrit l'organe qui lui est rattaché.

Dans les recettes-exemples suivants, il s'agit de vous expliquer d'un point de vue "pédagogique", les grands principes de la nutrition selon les principes de la médecine traditionnelle chinoise.
Il est difficile d'expliquer ces principes selon le point de vue moderne et occidental car le cadre de référence est différent. Ainsi la notion de calories n'existe pas en M.T.C: c'est plutôt la qualité des aliments, leur "Jing" ou vitalité qui nous importe.
Les quantités préconisées sont un poing (environ) d'aliments solides.
En réalité, les protéines animales devraient être faiblement représentées au profil des "céréales", des légumineuses et des légumes.

A propos des saveurs voir articles en lien
http://toutsurlamedecinechinois.blogspot.fr/2016/05/nutri-tao-de-lete.html
http://toutsurlamedecinechinois.blogspot.fr/2016/06/nutri-tao-de-lete-2.html

Attention de ne pas consommer ce qui vous cause des allergies alimentaires, intolérances, problèmes digestifs variés, interdictions alimentaires : ce ne sont que des exemples à adapter!
Il est toujours conseillé de prendre des légumes de saison fruits autant faire que se peut...


Salade quatre saveurs et thé
Ingrédients: quinoa, poivrons cuits, tomates, ail, sauce soja (en option) et harengs, un peu d'huile d'olive.
Cuire le quinoa à part des poivrons et de l'ail.
Mélanger le quinoa avec un peu d'huile d'olive dans un saladier et ajouter les différents ingrédients.
le quinoa est de saveur douce; elle a l'avantage de ne pas contenir de gluten pour ceux qui sont intolérants ou qui veulent varier l'origine des céréales.
De nature tiède, il profite au système digestif rate/estomac.
Les poivrons cuits sont de saveur douce (de par leur cuisson) et de nature tiède; ils profitent à la rate/estomac.
L'ail (tel quel ou cuit pour ceux qui ont du mal à le digérer cru) est piquant et tiède.
L'ail est un excellent antiseptique (intéressant en cas de forte chaleur susceptible d'apporter son lot de microbes et de gastro-entérites). Il profite au poumon; de plus comme il est de nature tiède, cela permet de mieux digérer, ce qui est intéressant pour les personnes ne supportant pas les crudités en excès.
En réalité, ses méridiens destinataires sont l'estomac, la rate et le poumon.
Tomates (crues ou légèrement revenues avec les poivrons en fin de cuisson): acide
Ses indications complètes sont: doux, acide, froid, estomac, foie et poumon.
harengs: salé; la sauce de soja (douce, salée) adoucit la saveur de ce poisson pour ceux qui préfèrent ou un filet de citron vert (pour ceux qui aiment).
Et la saveur amère: le thé à la menthe fraîche (amer, frais, piquant) permet de récupérer cette saveur amère.
Comme toutes les boissons, elles sont à consommer en dehors des repas ou en fin de repas à la mode "chinoise" (eau tièdie).
Voir l'article http://toutsurlamedecinechinois.blogspot.fr/2016/06/the-la-menthe-fraiche.html


Salade des cinq saveurs:
Asperges, pois chiche, une ou deux dattes coupées en petits morceaux, quelques feuilles de laitue, endives, maïs, tomates, miettes de thon, huile d'olive, un peu de poivre, un peu de sel, vinaigre...
saveurs amères: asperges, endives, laitue; la quantité dépend de la qualité de votre "feu digestif" c'est à dire de votre capacité à bien les digérer sans inconforts, douleurs, modifications du transit intestinal.
ce ne sont que des exemples de saveurs amères si possible en fonction de la saison (légumes et fruits de saison).
saveur acide: vinaigre, tomates
saveurs douces: mais, pois chiche
saveur piquante: poivre;
le poivre est de saveur piquante et de nature tiède. ses méridiens destinataires sont la rate, estomac, gros intestin. C'est une aide à la digestion et contre les douleurs de l'estomac dues au froid (ingestion d'aliments de nature froide générant des inconforts digestives).
saveur salée: thon, sel de table en option (peu)

Salade aux lentilles, feuilles de laitue, pommes de terre....
Ingrédients: lentilles, quelques feuilles de laitue, pommes de terre, olives noires, huile d'olive, vinaigre (ou quelques tranches de pommes), un peu de sel, oignons.
Les lentilles peuvent être cuites à la mode "dal"
Pour cela, rincer les lentilles.
Puis versez dans une poêle chaude, un cuillère à soupe faire d'huile d'olive et faire revenir de l'oignon.
Une fois l'oignon devenu doré, mettre les lentilles et l'eau.
On estime à deux volumes d'eau, un volume de lentilles.
Une tasse de lentilles pour une personne est en général la quantité cuisinée.
Mettre sur feu vif dix minutes.
Une fois l'eau absorbée (si besoin rajoutez de l'eau), mettre sur feu très doux et rajoutez de l'eau.
Faire cuire ainsi 40 minutes jusqu'à totale absorption de l'eau. Plus vous augmentez le temps de cuisson, plus les lentilles seront fondantes (temps raisonnable tout de même).
Personnellement, je les fais cuire 1h en tout...Cuisiner est aussi une occasion de se détendre tout en étant créatif (ve).
Vous pouvez ajouter, en fin de cuisson des lentilles, quelques épices comme un peu de cumin, du curcuma, un peu de poivre.
Le "vrai"dal de lentilles se cuisine avec du piment, de l'ail, du garam masala et de la coriandre.
Mais il vaut mieux éviter l'été de cuisiner le piment car il est très piquant et chaud et donc disperse les liquides organiques (peut faire transpirer...)
La cuisson décrite ci-dessous est très digeste.
De plus l'oignon a des propriétés digestives profitant au couple rate/estomac.
Les patates seront cuites à la vapeur (panier vapeur, auto cuiseur)
Une fois ces ingrédients cuits, disposez-les avec le reste (laitue, olives, pommes)  dans un récipient à salade;

Ajoutez un peu d'huile d'olive, mélangez et dégustez.
Saveurs et nature des ingrédients:
Sel de cuisine: salé, froid, estomac, reins, gros intestin, intestin grêle.
Oignon: doux, piquant et tiède. Méridiens destinataires: RATE,ESTOMAC
patate: doux, neutre, rate, estomac.
vinaigre: acide, doux, amer, tiède, foie, estomac.
pomme: doux, acide, frais, rate, estomac, poumon.
L'olive est un fruit, sa saveur est acide.
La saveur acide retient les liquides organiques qui ont tendance à s'échapper par sudation (été) donc c'est intéressant d'en incorporer dans les plats pour cette fonction.
laitue: amer, doux, frais, Gros intestin et estomac. La saveur amère profite au coeur. Suivant vos capacités digestives, ajoutez plus ou moins des feuilles de laitue.
Les lentilles sont des légumineuses. 

Leur saveur est le doux. Elle présentent en outre l'avantage d'avoir un index glycémique faible et elles éliminent l'excès d'humidité dans l'eau du corps en ouvrant la voie des eaux (vessie). 


Et aussi:
http://toutsurlamedecinechinois.blogspot.fr/2016/05/nutri-tao-de-lete.html
http://toutsurlamedecinechinois.blogspot.fr/2017/05/le-cholesterol-le-bon-le-mauvais-et.html

Suggestions de lectures:
La diététique du Tao editions trédaniel, sionneau et zagorsky
La table du dragon,éditions Chariot d'Or, georges Charles
Médecine chinoise et Cuisine Francaise. Recette de santé, michel philippe rastoul

Sources: Ling Shu, Su Wen



dimanche 17 juillet 2016

Le coeur (Xin) et le cerveau: des amis pour la VIE en médecine traditionnelle chinoise (partie 2)


Cet article fait suite 
http://toutsurlamedecinechinois.blogspot.fr/2016/05/le-coeur-xin-ren-medecine.html


Le coeur est l'organe le plus yang du corps.
En effet, selon la théorie des cinq mouvements (Wu Xing), le Coeur est situé dans la direction "Sud". c'est la saison de l'été (la plus chaude de l'année), il est le maître des vaisseaux et propulse le sang dans tout le corps.
Il peut être associé au trigramme "Li":
Cet trigramme représente une flamme (le feu est "yang"): le trait Yin (2 ème trait) représente l'élément le plus sombre au centre de la flamme.
L'hexagramme Li représente la vision claire des situations et des gens qui y sont impliqués, la sagacité de l'Esprit (Shen), l'intuition, le feu nourricier (intérieur), l'énergie vitale nécessaire à la vie...
Il met en garde contre trop d'impulsivité, de violence car la flamme brûle et consume.
Le trait Yin représente un corps "solide" qui sert à la combustion et est consumé.
Il représente la nécessaire séparation (se séparer des vieux schémas de fonctionnement par exemple), l'idée de discriminer les choses (séparer le "bon grain de l'ivraie).
Cet hexagramme est le symbole du coeur en tant qu'organe mais aussi en tant qu'Esprit, essence, fonction.
Comme le coeur est l'organe le plus Yang du corps, en tant que fonction et mouvement, il peut être blessé par un excès de chaleur externe (climat) ou interne (colère par exemple).
Comment est-ce possible que le coeur qui est un organe, et donc par définition un élément yin, soit aussi un élément Yang?
C'est toute la finesse de la MTC qui a compris que chaque élément du microcosme (le corps humain par exemple) comme du macrocosme (le système solaire par exemple) est constitué de deux informations essentielles à la manifestation de la vie: le Yin et le Yang.
Par exemple, si nous faisons chauffer de l'eau (élément Yin), elle va se transformer en vapeur d'eau (élément Yang). 
Celle-ci, en se condensant, se transforme en gouttelettes d'eau (Yin) et par extension (suite à une baisse de température par exemple) en eau gelée.
Cet exemple simple montre que rien ne peut se transformer sans avoir déjà l'information contenue dans son programme.
Tout est perpétuelle transformation nous dit la physique!
Le coeur, organe de nature Yin et monarque du corps humain, est un élément très yang de par sa position dans le corps: il est proche de la tête, elle -même encore plus Yang que le coeur mais cependant moins Yang que le Ciel.
L'hexagramme du Ciel correspondant au premier hexagramme du Yi King (premier livre où les idéogrammes chinois sont apparus).
Il est composé de traits exclusivement Yang: 


http://www.saolim.net/yi-king/hexagramme_1.htm


Cela signifie que le coeur, la tête (en fait le cerveau et ses organes sensoriels) sont tous proches du Ciel suprême (énergie Yang primordiale ou Yuan Shen).
Le Yuan Shen est l'énergie primordiale qui a donné la vie en créant les 10.000 êtres c'est-à-dire la multitude c'est à dire l'être humain.

Le coeur est le logis du Shen (l'Esprit).
Celui-ci réceptionne les informations objectives issues de l'extérieur et dirige les activités mentales (Jiangshen), la conscience (yi shi) et la pensée (Siwei).
Les activités mentales et émotionnelles dépendent du bon fonctionnement du coeur.
Chaque organe est lié à une facette de l'Esprit (non développé dans cet article) mais le Coeur au final  co-ordonne harmonieusement l'ensemble.

Le coeur contrôle aussi toutes les activités vitales au fonctionnement de l'organisme.
Pour rappel, sans fonctionnement correct du coeur, nous mourrons.
Il gouverne ainsi tous les autres organes et les entrailles.
" Les pulsations du coeur font vibrer les cinq organes et les six viscères" (Lingshu).
Le Coeur assure la propulsion du sang dans tout l'organisme via les vaisseaux sanguins.
Le sang est le support des activités mentales (régies par le coeur).
Sang et vaisseaux sanguins sont régis par le coeur.
Si le coeur fonctionne normalement, la circulation sanguine est fluide au contraire si les fonctions du coeur sont perturbées.

L'éclat du coeur se révèle au visage.
Le visage et le tient doivent être éclatant, rosé.
En effet, la plupart des méridiens se terminent ou commencent au visage.
Les méridiens transportent l'énergie et le sang.
L'éclat du teint, son lustre indiquent si la qualité de l'énergie du coeur est satisfaisante.
Le teint doit être rosé, plein de vitalité (c'est_à-dire "vivant) et non pâle, terne sans éclat.

La langue indique également l'état du Coeur: " la langue est le bourgeon du coeur".
"Lorsque le coeur est en harmonie, on peut connaître les cinq saveurs" (la langue est un organe gustatif)
La langue est un organe de phonation: " Le son du coeur est la parole" (le trajet du méridien principal du coeur passe par la langue ainsi que le trajet Lo longitudinal).
A ce propos, l'énergie du poumon commande la force de la voix tandis que le coeur commande la parole "juste".


méridien principal du coeur






A suivre...


A lire: http://toutsurlamedecinechinois.blogspot.fr/2016/05/le-coeur-xin-ren-medecine.html

Bibliographies:
Su Wen, Ling Shu
Le classique des difficultés
Tome 2 "Fondements théoriques de la médecine chinoise" Institut Chu Zhen
Le Yi King