Translate

lundi 27 juin 2016

Nutri-Tao de l'été (2)





L'été est une saison d'abondance pour les légumes et les fruits.
Il fait chaud et nous n'avons pas envie ni assez d'énergie pour nous lancer dans des repas sophistiqués nécessitant une longue préparation et cuisson.

Aussi nombre d'entre nous optons pour les "salades" de l'été.
La salade nous permet de faire de nombreuses compositions et de laisser aller notre créativité ( si si!).

Parmi quelques exemples, nous allons "analyser" selon les principes de la médecine traditionnelle chinoise, quels sont les bienfaits de ces aliments sur notre corps (*).

Quelques rappels et notions importantes:
Les médecins chinois ne connaissaient pas les calories.
Néanmoins cette notion aussi intéressante soit-elle ne résout pas à elle seule le problème de sur-poids de nos sociétés modernes alors que la quantité de calories ingérées n'a cessé de décroître.
La nutrition selon la MTC a toujours soutenu que la qualité des aliments et boissons ingérées étaient la base d'une bonne santé physique et mentale.

Par exemple, l'O.M.S reconnaît qu'une des principales causes des cardiopathies  et des A.V.C est imputable à une "mauvaise" alimentation.
Elle préconise de diminuer l'apport du sel, de manger davantage de fruits et de légumes, d'arrêter le tabac et de faire davantage d'activité physique régulière.
La MTC va plus loin et soutient que la vitalité des aliments ( appelé le "jing") dépend directement des conditions de culture, de pêche, d'élevage, du temps etc...

Nous avons tous l'intuition que les causes des maladies des sociétés modernes sont aussi à rechercher dans:
la modification des habitudes alimentaires, la sédentarisation, la perte de qualité nutritionnelle des aliments (végétaux et protéines animales), les procédés de fabrication de l'industrie agro-alimentaire et l'agriculture intensive, les pesticides, la perte de diversification des produits dits naturels devant la multiplication des offres de produits transformés et ainsi de suite...

Depuis quelques décennies, la quantité de nouvelles molécules utilisées dans les pesticides obligent notre corps à s'adapter continuellement pour les éliminer ce qui pose des questions pour maintenir un état de santé durable dans le temps. 
A mon avis, cela devrait aussi poser des questions sur la capacité de réparation de l'ADN à long terme.
Tout ce qui épuise le corps n'est pas souhaitable.
C'est en tout cas le point de vue de la médecine traditionnelle chinoise et celui du bon sens.

De même, selon les principes de la MTC, plus l'aliment sera transformé, moins il aura de qualités nutritionnelles.
Les composants servant à cette transformation ne sont pas forcément bien assimilés et éliminés par l'organisme et se retrouvent parfois stockés dans le corps.
De plus, il vaut mieux faire travailler les reins de façon normale en mangeant le moins possible de produits transformés et/ou cultivés avec des produits préjudiciables pour la santé.
Pour la MTC, la culture bio-dynamique est meilleure que la culture biologique en terme de Jing (vitalité) des aliments.
Et pour les jardiniers amateurs, leurs légumes et leurs fruits sont de loin les meilleurs!
Rien n'est une panacée mais il s'agit de manger "local", le plus frais possible, le moins transformé possible, cultivé sans pesticides chimiques.
Si vous mangez de la viande et du poisson, privilégiez les producteurs respectueux des animaux et des modes de pêches en haute mer.
Nous devrions toujours être respectueux de toute forme de vie car 

Nous sommes ce que nous mangeons.


La nutrition selon les principes de la MTC est étudiée en termes de saveurs et de nature des aliments.
Leurs actions comme la tonification, l'humidification, l'assèchement de l'humidité, la clarification de la chaleur (etc..) empruntent à l'observation directe de la Nature remettant ainsi l'être humain au centre de ce qu'il est: un être (à part) mais faisant partie intégrante de la Nature.






Salade composée n°1 (légumes de saison)
Éliminer ce qui est allergène ou interdit dans votre alimentation à cause de votre état de santé
Ingrédients: pommes de terre, haricots verts, thon et olives noires.
variantes: chou-fleur, oeufs.
Assaisonnements: huile d'olive, sel, poivre, jus de citron (ou vinaigre). 


Analyse suivant les principes de la MTC
Haricot vert: de saveur douce, insipide et de nature neutre.
méridien destinataire: vessie
La saveur douce profite à la rate et à l'estomac, le chaudron du corps en MTC.
Elle nourrit, humidifie et tonifie.
Elle participe à la production de l'énergie, du sang et des liquides organiques.
Elle relâche les tensions.

Une consommation excessive de saveurs douces entraîne sur-poids.

Une insuffisance de consommation de cette saveur entraîne amaigrissement.

Patate: saveur douce et nature neutre
Méridiens : rate et estomac
Elle favorise la digestion aide en cas de perte d'appétit et d'indigestion;
Elle est également une aide précieuse pour cicatriser le tube digestif et contribue à atténuer les spasmes et douleurs de l'estomac et de l'intestin (transit lent).
Elle aurait également une action préventive sur les cancers du sein et du rectum si on la consomme régulièrement;
Par contre elle a un index glycémique élevé, ce qui est déconseillé en cas de diabète et d'obésité.

Chou-fleur:
Le chou-fleur n'a plus la côte pourtant c'est un aliment qui favorise l'apoptose des cellules cancéreuses.
Beaucoup de personnes disent ne pas pouvoir le digérer alors que c'est plutôt le signe que quelque chose ne va pas au niveau assimilation, transformation et élimination de l'organisme.
La cuisson vapeur est idéale pour ce légume.
Privilégiez un chou-fleur sans tâches avec de belles feuilles vert pâle que vous détacherez avant la cuisson.
saveur: douce 
rate, estomac

Oeufs:
toniques du Yin et du sang.

huile olive et assaisonnements voir article: http://toutsurlamedecinechinois.blogspot.fr/2016/05/nutri-tao-de-lete.html

http://www.marmiton.org/ingredients/legumes_chou-fleur.aspx
https://www.fruits-legumes.org/fruits-legumes/





Salade composée tiède
Enlever les allergènes ou aliments interdits du fait de votre état de santé
La salade tiède ou avec des éléments tièdes est idéale pour les personnes qui ont des difficultés à digérer correctement les aliments de nature "froide" comme les crudités par exemple.
Les personnes qui ont de telles difficultés se plaignent de ballonnements après les repas, de frilosité, de sensation de fatigue et d'une mauvaise digestion et de transit perturbé.
Les ingrédients doivent être cuits à la vapeur de préférence ou bouillis (pas d'aliments en boîte)
Riz blanc ou complet servi tiède
Oeufs servis tièdes
Maïs (les épis peuvent être cuits à la vapeur ou bouillis)
Tomates
Artichauts
Quelques noix
Huile d'olive, sel, poivre, un peu de vinaigre.




Analyse selon la MTC
Le riz est de saveur douce, il profite à la rate et à l'estomac (voir plus haut les qualités de la saveur douce).
Le riz blanc a un index glycémique élevé.
Le riz complet est riche en magnésium et en fibres; il a un bon apport protéique.

Le mais est de saveur douce et de nature neutre.
Ses méridiens destinataires sont la rate, l'estomac et la vessie.
Il renforce la rate et l'estomac (grâce à sa saveur douce), améliore la qualité des selles (selles molles) et dégage la voie des eaux (vessie).
Il bénéficie au système digestif si celui-ci est faible.
Il lutte contre le cholestérol et l'hypertension artérielle.
Le maïs ne contient pas de gluten.

La tomate est de saveur douce et acide et de nature légèrement froide.
Ses méridiens destinataires sont l'estomac, le foie et le poumon.
La combinaison douce et acide permet de retenir les liquides organiques et étanche la soif.
En effet, la transpiration fait fuir hors du corps les liquides organiques et leurs nutriments.
La tomate a des vertus hydratantes, rafraîchissantes.
Elle calme la soif; elle est très utile à consommer en cas de forte chaleur.
Elle dégage la voie des eaux (vessie).
Éviter de la consommer crue en cas d'hypofonctionnement digestif (comme décrit plus haut).
Comment faire?
Vous pouvez faire "un va -et--vient" en saisissant rapidement les tomates dans une poêle bien chauffée sans matière grasse.

Noix: doux et tiède
méridiens destinataires: reins, poumons.
Stimulant cérébral.


Et aussi:
http://toutsurlamedecinechinois.blogspot.fr/2017/05/le-cholesterol-le-bon-le-mauvais-et.html
http://toutsurlamedecinechinois.blogspot.fr/2016/05/nutri-tao-de-lete.html
http://toutsurlamedecinechinois.blogspot.fr/2016/07/salades-et-recettes-de-lete-aux-cinq.html
Notes et sources bibliographiques:
(*): selon la vision de la M.T.C, le corps n'est pas séparé du cerveau et de ses activités mentales, sensorielles etc...
http://www.editions-tredaniel.com/la-dietetique-du-tao-p-184.html
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/conso.pdf
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs317/fr/
http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/07/22/les-fruits-et-legumes-bio-plus-riches-en-antioxydants_4461076_3244.html
https://www.youtube.com/watch?v=QioWHYGCX70 (émission France 3 sur le Bio)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/03/20/97001-20150320FILWWW00387-5-pesticides-cancerogenes-probables-oms.php
http://www.montignac.com/fr/l-histoire-de-l-alimentation-de-l-homme/
https://www.youtube.com/watch?v=sk1_pUy847k


dimanche 26 juin 2016

Thé à la menthe fraîche

Voici une boisson idéale pour se rafraîchir et ultra-facile à faire.

Ingrédients: thé vert à la menthe (en feuilles)
Un à deux brins de menthe fraîche (tiges et feuilles)

Préparer le thé en faisant infuser 1 litre d'eau pour une boule à infuser de thé à la menthe.
Ajoutez les deux brins de menthe fraîche.
Laissez refroidir dans un carafon.
Une fois refroidi, placez le carafon dans votre frigo (attention, pour ne pas endommager votre frigo, le carafon ne doit pas être chaud ni tiède).
Au bout de quelques heures, sortez le carafon quelques instants avant de consommer le thé à la menthe.
Autre méthode: mettez quelques glaçons dans le carafon pour le faire refroidir plus vite.
Puis placez le dans votre frigo ou dégustez de suite.
Évitez de faire une boisson glacée: le froid extrême nuit à l'estomac (risque de maux de ventre).

Analyse suivant la MTC



Le thé est originaire de d'Asie; il fût d'abord une boisson médicinale avant de devenir une "simple" boisson au III ème siècle après J-C.
Le classique du thé a été écrit par Lu Yu au VIII ème siècle après J-C.
Le thé est important pour les Bouddhistes car il permet de méditer sans s'endormir (stimulant intellectuel).
Le thé a été importé au Japon et en Corée par des Bouddhistes venus étudier en Chine.
La cérémonie du thé au Japon atteint des summums de raffinement.


La saveur du thé est amère et douce; sa nature est fraîche.
Ses méridiens destinataires: coeur, foie, estomac, vessie et gros intestin.
C'est un stimulant psychique, il est apaisant, il calme la soif.
Il dégage la voie des eaux (vessie); il a une action diurétique.
Il est connu pour calmer les diarrhées.
Le thé vert a une nature rafraîchissante accentuée.
Il ne doit pas être consommé en cas:
d'anémies ferriptives
d' insomnies, grossesse, allaitement, constipation, à jeun si ulcère, ulcère duodénal ou gastrique.
En cas d'urines claires, abondantes, fréquentes.
Le thé doit être pris de façon modérée si la personne est frileuse, les membres froids avec une sensation de fatigue.

La menthe

Sa saveur est piquante et sa nature est fraîche.
Ses méridiens destinataires: Poumon et foie.
La saveur piquante correspond à l'organe du Poumon.
Le poumon est le maître de la respiration et de l'énergie en MTC.
La saveur piquante permet de diffuser le Qi (énergie) dans tout le corps.
Combinée à la nature fraîche de la menthe, il permet de mieux hydrater le corps.
L'été, qui est une saison chaude, il vaut mieux éviter de donner trop d'aliments de nature chaude ou très chaude comme le piment de Cayenne au corps (risque de lésion des liquides organiques).
La menthe a une action sudorifique, anti-infectieuse; elle clarifie la gorge.
Elle a une action décontractante (sensation d'oppression de la poitrine, douleur et gonflement des flancs avec signes de nervosité, colère par surpression du Foie).
Il est déconseillé de consommer les feuilles de menthe seules en cas d'hypertension artérielle ou de signes de montée du yang du foie comme de la colère, yeux rouges, teint rouge, soif, vertiges etc...
Cette plante est déconseillée aux femmes allaintantes.

NB: les conseils ci-dessous ne vous dispensent pas d'un avis médical.
En cas de doute, merci de vous adresser directement à votre médecin traitant.