Translate

lundi 31 octobre 2016

Les reins

D'après le calendrier chinois, l'hiver débute cette année le 7 novembre 2016 et se termine le 15 janvier 2017.

L'hiver correspond aux reins. C'est le grand "Yin": l'eau, le froid, la direction Nord, le féminin, les couleurs sombres, le noir, le dense, le mouvement vers le bas.
Le rein est désigné comme "la source de la vie".
C'est la racine du ciel antérieur (c'est à dire celle que l'on hérite des parents).
Il est à l'origine du Yin et du Yang des Zang Fu (organes et entrailles).
Rappel: le Yin et le Yang sont les deux grands principes de la manifestation de toute vie.
Ils appartiennent à deux grandes catégories d'énergies (énergie ou informations ou dynamique).
Le Yin est le pôle féminin: souplesse, adaptation, densité, froid, nord, mouvement vers le bas.
Le yang est le pôle masculin: rigidité, expansion, réchauffement, mouvement vers le haut, feu, sud été.
Il n'y a aucune connotation péjorative sur ces deux états.
Le Yin et le Yang s'opposent, se complètent, se transforment mutuellement, sont inter dépendants.

Selon la médecine chinoise, le rein est en fait constitué de l'ensemble suivant:
reins, vessie,os, moelles, cerveau, cheveux, anus et urêtre.


Coupe sagittale rein droit








  
Fonctions principales du rein selon la MTC
- il stocke l'essence
- il contrôle la reproduction, la croissance et le développement
- il produit la moelle, remplit le cerveau, contrôle les os
- contribue à la production du sang
- il contrôle l'eau du corps
- il contrôle la réception du Qi
- il s'ouvre aux oreilles et contrôles les deux yin inférieurs (anus et urêtre).
 L'essence ("Jing") est la combinaison de:
- ce que nous recevons en héritage de nos parents, lignée (Ciel antérieur) et
- de la transformation des aliments (Ciel postérieur).
C'est une idée qu'il est très difficile d'admettre aujourd'hui: nous parlons volontiers de génétique mais rarement de tous les autres facteurs qui pourtant permettre à notre corps de fonctionner et donc de vivre comme la nutrition..
Autrement dit le "Jing" stocké dans le rein se divise en:
jing innée (reins- lignée) et
jinq acquis (alimentation, rate/estomac).
Le Jing inné est un composant essentiel de la reproduction et sert à la formation du foetus et de l'organisme.
Après la naissance, cette essence est enrichie par l'essence du Ciel Postérieur (Jing acquis) et constitue avec elle l'essence de la reproduction.
A première vue, cela peut paraître très éloigné de nos connaissances occidentales pourtant nous savons aujourd'hui que les perturbateurs endocriniens contenus, par exemple, dans les pesticides- et donc se retrouvant pour partie dans notre alimentation- sont accusés de causer des infertilités. (1)
Le jinq acquis provient de la transformation des aliments et des boissons par le couple rate/estomac.
Les saveurs des aliments correspondent chacune à un organe et doivent être considérées comme une dynamique servant à réchauffer, tonifier, humidifier, assécher, débloquer les stagnations, produire, impulser un mouvement etc...
Lorsque le produit de transformation des aliments est prospère, celui-ci est stocké dans le reins, une fois les besoins des organes, des entrailles, des tissus etc...couverts.
Le Rein se "sert" en dernier.
Le Rein puise dans cette réserve dès que les organes et les entrailles en ont besoin.
C'est ainsi que, pour les médecins chinois, la nutrition est essentielle pour le fonctionnement du corps et encore plus lorsqu'une maladie (aigüe ou chronique) est déclarée.
Ce qui est important et fondamental de comprendre, c'est que le Jing inné a besoin du Jing acquis pour s'exprimer à travers le activités physiologiques (du corps) tandis que le Jing acquis a besoin de la "flamme" de l'énergie innée pour être produite.
C'est une vision beaucoup plus large que notre vision moderne très parcellaire de l'expression de la vie.
Aujourd'hui la science s'intéresse à l'épigénétique (2) :
 "L'épigénétique correspond au domaine se focalisant sur toutes les modifications (ou facteurs) qui ne sont pas codées par la séquence d'ADN".
"L'épigénome, à la différence du patrimoine génétique, est variable. Il dépend de plusieurs facteurs tels que l'âge ou l'environnement. Ainsi, il a été démontré que les niveaux de stress de la mère durant la grossesse pouvaient le modifier en profondeur." (3)
Sans doute, avec leur propre compréhension née de l'observation patiente et minutieuse des êtres humains et de leurs maladies, les médecins chinois avaient pressenti cette nouvelle approche.


Les reins sont les organes de la reproduction et plus généralement de la sexualité et de la fécondité.
Nous avons vu que l'essence des reins est impliquée dans le développement du foetus.
De la naissance à la puberté, l'enrichissement mutuel des deux Jing permet la maturation du système reproducteur grâce au "TianGui".
Le Tian Gui, littéralement "l'eau des reins" permet l'apparition des premières règles et du liquide séminal.
Après une période d'abondance, l'énergie des reins ainsi que le Tian Gui vont diminuer progressivement jusqu'à s'assécher en quelque sorte.
De la naissance à la mort, l'énergie des reins suit les lois naturelles de croissance, maturation, vieillesse et mort.
La développement de l'énergie des reins impulse la croissance des dents, os, cheveux.
Par suite, le corps, les os, les tendons sont "forts" (âge adulte).
Une énergie des reins trop faible va causer retard de croissance, os et tendons mous.
A l'âge adulte, vont apparaître des signes de vieillissement précoce comme: chute des cheveux, blanchissement rapide ou précoce, dents qui se déchaussent....
"La vigueur des reins se manifestent dans les cheveux".
Ce qu'il faut absolument saisir c'est que nous avons un potentiel de vie léguée à notre naissance dont nous sommes responsables en entretenant et préservant la vie en chacun de nous par une hygiène de vie adaptée.

L'énergie des reins contribue à la production du sang.
En médecine Occidentale, la production de globules rouges appelée érythropoïèse, a lieu dans la moelle osseuse. (4)
Le facteur de régulation (érythropoïétine) est lui fabriqué...par les reins et le foie.
Or, en MTC, les reins gouvernent les os (nous l'avons vu) et les moelles.
Les moelles (en MTC) comprennent:
la moelle osseuse, la moelle épinière et la matière cérébrale.
Le foie stocke et régule le volume sanguin.

Pour la médecine chinoise, une énergie des reins (Jing inné et acquis) abondante permet une meilleure résistance aux maladies.
En d'autres termes, l'apparition des maladies dépend certes de l'énergie innée (ancestrale) mais aussi de la qualité de la nourriture ingérée.
Lorsque le Jing est abondant, la vitalité est bien présente et la capacité à se mobiliser contre les "ennemis" extérieur est rapide et efficace.
En médecine Occidentale, nous savons que les globules blancs sont également formés à partir de la moelle osseuse.

Les reins régissent le métabolisme des liquides du corps.
Les mouvements de l'"eau" sont le transport et la diffusion des liquides organiques pour nourrir et humidifier le tissus.
Ces liquides (Jin Ye) proviennent de la transformation des aliments et des boissons ingérés.
Puis ce mouvement concerne ensuite l'évacuation des liquides "troubles " (déchets) hors de l'organisme.
On dit que les reins gouvernent les deux yin (anus et urètre).
Les liquides organiques sont  réceptionnés par l'estomac et ensuite transformés par la rate puis transportés jusqu'aux poumons.
Le poumon par son mouvement de diffusion, dispersion, descente, élimination régit la libre circulation de l'eau dans le corps mais c'est grâce à l'énergie des Reins que cela est possible.
Les Jin Ye sont ainsi distribués dans le corps tandis que les déchets sont éliminés par :
- la sueur, les urines et l'expiration.
Il existe en M.T.C un autre ensemble de fonctions représenté par le triple réchauffeur et comprenant plusieurs étages anatomiques -c'est-à-dire plusieurs fonctions.
Le triple réchauffeur agit comme un coordinateur et travaille de concert avec le coeur et le Poumon, la rate et l'estomac, le foie et les reins.
Les liquides "utiles" (purs) sont diffusés dans tout l'organisme à travers ce triple réchauffeur tandis que les déchets (impurs) sont expulsés hors du corps par la transpiration (gérée par le coeur et le poumon), l'air expiré (géré par le poumon), ou les urines (vessie-reins).
Les reins "vaporisent" l'eau du corps qui peut ainsi être mise en mouvement ou transformée ou expulsée par les différents organes tels le Poumon, la rate et la vessie..
Les liquides, une fois qu'ils ont "nourris" les organes et les tissus sont séparés en "purs" ou "impurs" par les reins.
 Les liquides utiles (purs) remontent ainsi jusqu'au poumon (grâce au triple réchauffeur) qui le distribue à l'ensemble de l'organisme tandis que les déchets sont transformés en urines, stockés dans la vessie puis expulsés hors du corps.
Le Yang des reins ouvre et expulse tandis que le Yin des reins concentre et contient.
L'ensemble constitue l'énergie des reins.
Si le Yin et le yang des reins sont en harmonie, alors la quantité et la fréquence des urines s'effectuent "normalement".

A suivre...


Textes médicaux chinois:
A propos de la naissance de l'être humain, le Ling Shu précise (chapitre 10)*: "Lorsque l'être humain naît, d'abord se constitue l'essence (Jing); l'essence constituée,  le cerveau et la moelle se forment;  les os servent de piliers, les vaisseaux d'éléments nourriciers, les tendons, de cordre maîtresse, la chair, de remparts, la peau de consolidation; les poils se développent et s'allongent. Les céréales entrent dans l'estomac, la voie des vaisseaux sert à communiquer alors le sang et le souffle circulent".

" Les reins sont le fondement des organes "Zang Fu", la racine des douze méridiens, la fondation de la respiration, la source des trois foyers" Yi Zong Bi Du
" Le jing c'est la racine du corps" Su wen, chapitre 4
"Les reins gouvernent l'eau, ils reçoivent le jing des 5 zang et des six Fu et le mettent en réserve" Su wen chapitre 1
" Le jing nourrit le Qi, le Qi retourne au Jing" Su wen chapitre 5
"Ce qui précède la création (la vie) du corps est nommé "Jing"" Ling Shu chapitre 30
"Les reins gouvernenent l'hubernation, ils sont la racine de la fermeture et de la mise en réserve, la demeure du Jing" Su Wen chapitre 9
"Les reins sont l'organe de l'eau, ils gouvernent les liquides Jin Ye" Su Wen chapitre 34
(*): LIng shu, volume 1, traductions et commentaires de Constantin Milsky et Gilles Andrès, Edition La Tisserande.
Autres sources bibliographiques:
Tome 2 "Fondements théoriques de la médecine chinoise" Institut Chuzhen


Sources internet:

(1): https://www.anses.fr/fr/content/perturbateurs-endocriniens-1
(2): http://www.inserm.fr/thematiques/genetique-genomique-et-bioinformatique/dossiers-d-information/epigenetique
(3) http://www.futura-sciences.com/sante/definitions/genetique-epigenetique-136/
(4) https://facmed.univ-rennes1.fr/resped/hemato/CC/CD/cd/fr/dossiers/epoiesef/sheetsf.htm